Conseils > Comment bien s’habiller
écrit le 7 janvier 2019
modifié le 13 mars 2019

Questions de style : Chapitre 6

Les réponses aux questions que vous vous posez en matière d'élégance. Un retour sur les règles de base pour pouvoir mieux les contourner.

Philippe Noiret, un fervant défenseur du noeud papillon.


Philippe Noiret, un fervant défenseur du noeud papillon.

COMMENT PORTER LE BONNET ?

Souvent dénigré, le bonnet n’est plus limité aux stations de sports d’hiver et devient une valeur sûre. Pratique et confortable (en laine ou cachemire), indispensable par grand froid, il est également un accessoire stylistique à part entière qui égaiera plutôt les tenues casual que formelles. Exit les pompons ou motifs trop visibles­ ! Choisissez-le uni, côtelé, à maille plutôt épaisse, assez court pour couvrir une partie des oreilles et dans des coloris éclatants (orange, bleu clair ou vert kaki).


LE GILET DE COSTUME : OUI OU NON ?

Sans conteste oui… à condition de respecter certains principes immuables. Longtemps indissociable du costume, il est devenu une pièce à part entière du vestiaire masculin qui trouve sa place dans une tenue dépareillée (veste militaire, chemise, jean, mocassins ou baskets) et déclinée dans toutes les matières brutes (tweed, lin, denim, moleskine, flanelle…). À porter obligatoirement cintré, avec au moins 5 boutons et une échancrure assez haute. Surtout ne jamais fermer le dernier bouton du bas, à l’instar d’une veste ou d’un cardigan !


LA DOUDOUNE : EN MODE PARKA OU BLOUSON ?

Les deux répondent à des usages différents. Si la parka s’adapte naturellement au costume de par sa longueur, le blouson en duvet se prête plus à un usage décontracté et autorise plus de liberté stylistique. Quel que soit votre choix, optez pour une version ajustée, munie d’une capuche agrémentée d’une véritable fourrure. Côté couleurs­ : bleu marine, gris clair ou beige, des coloris chics et aisés à associer. Les marques PJS, Dolomite, Pyrenex, Quartz, Nobis, Woolrich ou Hero Seven proposent de très beaux modèles.


LE NOEUD PAPILLON : DÉSUET OU DÉCALÉ ?

Petit frère (ennemi ?) de la cravate, c’est par essence l’accessoire qui suscite autant de critiques que de louanges. Tantôt décrié pour son côté « has been ­» ou « garçon de café », tantôt vanté pour son originalité si chère à Philippe Noiret, il n’est pas réservé aux soirées smoking ou à l’usage du costume. Son univers historiquement formel est facile à détourner : la combinaison veste-chemise-nœud papillon jean-sneakers (ou brogues) fonctionne très bien. Question taille, le nœud doit être proportionnel à votre corpulence. Il est bien évidemment toujours à nouer.


PULL EN CACHEMIRE OU LAINE ?

Que l’on évoque le pull col rond, col V, col roulé ou cardigan, le duel cachemire-laine n’est pas une question de style mais de prix. Le cachemire est synonyme de confort, presque sensuel, de légèreté et de rareté (de 2 à 12 fils, le luxe ultime) mais aussi de fragilité tandis que la laine vierge, mérinos ou écossaise, est réputée pour sa longévité et son aspect brut, même si les pulls mouchetés ou chinés des îles Shetland n’ont rien à envier à leur précieux concurrent. Leur ennemi commun, le boulochage ­: le lavage du pull à l’envers estompe l’effet. Mais, que vous soyez cachemire ou laine, « ­less is more ­». Achetez peu mais bien ­!


QUELLES CHAUSSURES QUAND IL FAIT FROID ?

Faut-il le rappeler­ ? La chaussure, citadine ou campagnarde, reste la pièce cardinale de l’élégance masculine… a fortiori en hiver. Pour avoir le pied stylé et au sec, les bottines derby marron foncé à lacets en cuir lisse (Officine Creative ou Alden), croûte de cuir (NDC) ou veau velours (Aubercy, Crockett & Jones ou Sanders) et à semelles gomme, vous protègeront de l’humidité. De plus en plus en vogue, les modèles fourrés «­montagnard­» (Santoni ou Eleven Paris), dont Brunello Cucinelli a fait sa marque stylistique, se déclinent aussi en sneakers (Le Coq Sportif) pour un style «­sprezzatura­».


LES BRETELLES SONT-ELLES HAS BEEN­?

«­Has been­», non­! Vintage et tendance ­: assurément. Bien plus qu’une alternative à la ceinture (ne jamais porter les deux ensemble), c’est l’un des rares accessoires à se combiner aussi bien avec une tenue rock ou casual (chemise chambray, jean retroussé, boots Red Wing ou brogues aux pieds) qu’un costume classique façon Gordon Gekko dans Wall Street. Dans les deux cas, préférer un modèle muni d’attaches en cuir (de la même couleur que les chaussures), à boutons et en forme d’Y dans le dos. Quant aux motifs, unis ou à rayures (Brooks Brothers, French Game), à pois ou tartan (Albert Thurston, Gutteridge) sont des choix sûrs.


Retrouvez plus de questions de style en cliquant ici

Si vous avez aimé, partager
Article parPatrice Brandmeyer
Dans la même
rubrique


Questions de style : Chapitre 5 lire
Questions de style : Chapitre 7 lire
Tenues de soirée : nos 3 propositions lire
Transgresser les codes lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #138



Commander Montres #117

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique