montres > Les horlogers
écrit le 11 décembre 2019
modifié le 16 janvier 2020

A. Lange & Söhne fête son ouverture parisienne

Point d’orgue des célébrations des 25 ans de son emblématique Lange 1, la manufacture allemande A. Lange & Söhne a choisi Paris pour donner une grande fête à l’occasion de l’ouverture de sa nouvelle boutique. Montres Magazine était associé à l’événement.

©Montaigne Publications


©Montaigne Publications

Des étoiles plein les yeux. C’est l’image que garderont les invités de la fête donnée place Vendôme par A. Lange & Söhne, lundi soir. C’est de bleu, la teinte fétiche de la manufacture horlogère allemande, qu’était illuminée la grande salle de l’hôtel d’Evreux, voisin du Ritz.

Venant de la nouvelle boutique de la marque, ouverte il y a quelques semaines au 241, rue Saint Honoré, le chemin était facile à trouver, guidé par des lanternes. Mais outre le décor, et les installations d’artistes et designers choisis pour mettre en valeur la créativité de l’horloger, les regards des amateurs étaient tournés vers 10 montres anniversaires présentées dans des vitrines spéciales.

Lancée en octobre 1994, la Lange 1 allait révolutionner la technique et l’esthétique horlogère du nouveau millénaire avec notamment sa grande date reconnaissable entre mille, avec son affichage par guichet et ses chiffres surdimensionnés. Des pièces éditées en séries limitées, en hommage au premier modèle de l’ère moderne de la manufacture saxonne fondée en 1845, qui méritaient bien quelques précisions.

LA NOUVELLE ODYSSEUS

Grâce à des supports numériques, les invités pouvaient découvrir détails et explications, notamment grâce à Montres Magazine. Notre numéro de décembre, actuellement en kiosque, propose d’ailleurs un sujet complet sur ces modèles anniversaire et sur la grande nouveauté de la marque, la montre Odysseus, une pièce sport-chic en acier au bracelet intégré.

©Montaigne Publications

Tout sourire et venu spécialement de Glashütte pour l’occasion, Wilhelm Schmid, président de la marque, était manifestement content de l’enthousiasme largement partagé par ces Parisiens heureux d’échapper pour quelques heures aux tracas de l’actualité et se distraire, une flûte de champagne Comtes de Dampierre à la main.

CHIEF ENTERTAINMENT OFFICER

« Un soir comme ce soir, je suis ravi d’être CEO, car je suis aussi là pour que les amateurs aient du plaisir à découvrir comme à porter nos montres. Vous savez ce que veut dire CEO ce soir? Chief Entertainment Officer ! ».

Prise dans le rayon d’un projecteur, une élégante en pleine séance de photo souvenir avec la montre géante totem de la soirée se trouvait soudain baignée de lumière colorée. Son mari, collectionneur averti soulignant le trait: « Certains soirs à Paris, la terre est bleue comme une Lange ». Tout était dit.


3 QUESTIONS À WILHELM SCHMID, CEO DE A. LANGE & SÖHNE

Montres Magazine : Vous venez d’ouvrir une nouvelle boutique A. Lange & Söhne à Paris, c’est que vous croyez que les Français sont des amoureux de haute horlogerie?

Wilhelm Schmid : Oui, absolument ! Nous ne voyons pas Paris uniquement comme une ville touristique. Nous croyons qu’une marque comme A. Lange & Söhne est en adéquation avec les goûts et les aspirations des Français.

MM : Votre grande nouveauté, l’Odysseus, est déjà sur liste d’attente. Quel succès!

WS : C’est vrai que depuis sa présentation fin octobre, la pièce suscite beaucoup d’intérêt. C’est une montre totalement nouvelle, très polyvalente avec son bracelet métallique mais elle reste, avec son mouvement mécanique exceptionnel, une A. Lange & Söhne à part entière. Ce n’est pas un accès à la marque. Son prix de vente de 28 000 € environ l’indique clairement.

MM : Combien en produirez-vous en 2020?

WS : Nous ne communiquons pas ce genre d’informations. La seule indication que je peux vous donner est: « pas assez » !

Propos recueillis par François-Jean Daehn


 

Si vous avez aimé, partager
Article par Frédéric Brun
Dans la même
rubrique


Chanel donne de l’allure au temps depuis 30 ans lire
Black is back : notre sélection de 10 montres noires lire
Toute l’actualité horlogère de la semaine au bout du clic lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #140



Commander Montres #118

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique