Style > Les éléments de style
écrit le 1 juillet 2020
modifié le 1 juillet 2020

Le bandana revisité : Une grand histoire autour du cou

 

©Bonhomme


©Bonhomme

Histoire

Originaire d’Inde, importé en Europe par les commerçants portugais puis, au XVIIIe siècle exporté par les Anglais aux USA, il devient le symbole des cow-boys qui l’arboraient pour se protéger de la poussière. Très vite, les gauchos de la pampa argentine l’adoptent en le portant sur la tête. Dans les années 70, il sera autour de la tête des hippies puis deviendra un signe d’appartenance sexuel chez les homos de San Francisco qui le glissaient dans la poche arrière de leur pantalon. Très populaire en France dans les années 80 – merci Renaud –, il revient en force cette saison mais plus chic et assagi.

Caractéristiques

Si la version 2020 du bandana reste ce petit foulard carré en coton de 55 cm, ce sont les motifs et la matière qui varient. En soie, chez Hermès, il voit ses motifs paisley revisités par (L’Égoïste) avec des petites fleurs ou un imprimé camouflage. De son côté, Bonhomme reprend des illustrations anglaises datant de 1900 représentant les différentes façons de nouer son foulard afin de l’utiliser en bandage… Un seul point en commun aujourd’hui : cette façon très « titi parisien » de le nouer.

Inconditionnels

John Wayne, Renaud, Pharrell Williams, Stéphane Gaffino.

Si vous avez aimé, partager
Article par La Rédaction
Dans la même
rubrique


Le « siren-suit » lire
Le bermuda lire
L’originale besace Brady : De la pêche à la ville lire
Le Warrior de Sweet Pants : Le cargo pant débarque lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #143



Commander Montres #Hors-Série Collectionneur 2020

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique