écrit le 7 avril 2020
modifié le 10 avril 2020

Entretenir sa barbe en confinement : nos meilleurs conseils

Vous avez décidé de profiter du confinement pour vous laisser pousser la barbe. Un beau projet, mais qui peut mal tourner. Pour Monsieur, La Razette, spécialiste du sujet, nous aide à bichonner nos poils avec les moyens du bord ou tout simplement les bons gestes.

1 – Votre barbe vous démange

Brossez-la ! Ah, la brosse, c’est la base. Au réveil, on passe la brosse quelques dizaines de fois, et on se sent tout de suite beaucoup mieux. La brosse a plusieurs effets. Elle aide le sébum produit par l’épiderme à se répandre sur tout le poil pour le nourrir. Elle masse la peau, ce qui stimule une pousse homogène, et elle met les poils bien en ordre.

2- Votre barbe est sèche et vous pique 

C’est qu’elle n’est pas assez hydratée. Une barbe s’entretient, en commençant par la nourrir ! Ça veut dire nourrir le poil mais aussi la peau qui est en dessous. Une barbe qui manque d’hydratation pique, démange et peut avoir des pellicules. Le produit le plus adapté est une huile à barbe, mais en attendant de pouvoir vous en procurer, une crème hydratante visage peut dépanner.

3- Ça pousse mais pas partout 

Ne pas hésiter à faire une exfoliation une à deux fois par semaine. Elle permet de stimuler la pousse, tout en nettoyant les impuretés qui peuvent s’incruster dans les pores. Une bonne alimentation est également importante ! Une bonne hygiène de vie, il n’y a que ça de vrai. L’huile de ricin peut aider à « remplir » ces trous, mais pas à créer des poils. Les miracles n’existent pas : pas de racine, pas de poil.

4- Ce ne ressemble à rien ?

Il faut la dessiner ! Maîtrisez et tracez sa forme en taillant / rasant par exemple les contours. Pour une meilleure visibilité, utilisez un rasoir fin et un produit de rasage transparent (un gel spécial, ou une huile). Vous pouvez également lui laisser un peu plus de temps, un peu plus de longueur lui donnera certainement plus de caractère !

5- C’est trop long ?

Comme chez le barbier, il faut tailler en longueur. Si vous n’avez pas de tondeuse à la maison, vous avez certainement un peigne et une bonne paire de ciseaux. Veillez à le faire sur barbe sèche, car une barbe mouillée rétrécit en séchant !

Une barbe c’est comme un poney : il faut la brosser, la nourrir, la dessiner…

Et si vous vous en occupez bien les gens voudront la caresser (surtout dans la vie d’après). Pour son entretien, on peut se dépanner avec les moyens du bord, mais rien ne vaut un équipement dédié de qualité, ou un tour chez le barbier dès la fin du confinement ! Courage !


À lire aussi sur La Razette :

Le rasage en France au XXième siècle – 2ème partie

Simpsons Chubby, le blaireau mythique

Si vous avez aimé, partager
Article par Thomas Veys de La Razette
Dans la même
rubrique


En roue libre lire
Éric Tabarly, l’idole des houles lire
acqua di parma covid19
Acqua di Parma s’engage contre le Covid-19 lire
Haut les masques ! lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #145 (version digitale)



Commander Montres #121 Automne 2020 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique