écrit le 20 septembre 2017
modifié le 18 octobre 2017

Bien-être : ma rentrée détox

On ne consulte plus un nutritionniste que pour maigrir, mais pour prendre soin de soi, éviter les intolérances et gagner en énergie, confort et santé. Valérie Espinasse, nutritionniste star rejoint le Centre de Médecine de Beauté.

La médecine fait sans cesse des progrès pourtant l’espérance dé vie – 79 ans pour les hommes et 85 ans pour les femmes – ne croît pas autant qu’elle devrait. En cause, nos conditions de vie : pollution, stress et alimentation. Les bienfaits d’une alimentation saine sont pourtant connus depuis des siècles, pour preuve le vieux dicton : « C’est avec sa fourchette qu’on creuse sa tombe ».

Identifier les mauvaises habitudes alimentaires

Mais alors que l’augmentation de la qualité des aliments aurait dû se généraliser, c’est bien l’inverse qui se produit. Beaucoup d’aliments sont infectés avec pesticides, métaux lourds, mercure… phtalates et bisphénols (substances contenues dans les barquettes et bouteilles en plastique). La pollution de la planète s’invite tous les jours dans nos assiettes. Il faut bien se nourrir allez-vous dire !

Oui et c’est là où une consultation chez un nutritionniste s’avère utile voire essentielle. Un questionnaire détaillé permet à la spécialiste d’appréhender nos habitudes, bonnes comme mauvaises (les plus fréquentes vous vous en doutez). Il lui permet de programmer le type de tests à effectuer en laboratoire pour identifier ses intolérances alimentaires et mesurer la candidose digestive qui permet une évaluation de la qualité de la flore intestinale dont on sait aujourd’hui qu’elle est un des piliers de notre système immunitaire.

Prendre soin de son système digestif 

Sans préjuger des résultats que chacun peut obtenir, Valérie Espinasse fait quelques recommandations d’ordre général que tout le monde devrait suivre pour se sentir mieux. Tout d’abord, éliminer au maximum les produits industriels et les plats préparés de notre alimentation car ils détruisent notre flore intestinale. Seconde règle de bon sens, se tenir éloigné des « 5 tueurs blancs » comme on a surnommé le sel, le sucre, le lait, la farine industrielle et la margarine (voir ci-dessous). Pour le café et malgré toutes ses qualités, elle recommande de ne pas dépasser 3 tasses par jour. Au delà, il y a des risques d’irritation de l’intestin. Or, selon le corps médical, il est établi que prendre soin de son système digestif est le meilleur geste pour son corps tout entier, pour son bien-être comme pour prévenir les méfaits de l’âge.

Des bienfaits immédiats

Aux résultats des tests, Valérie Espinasse vous prescrira une détox et certainement un apport de probiotiques qui sont des ferments lactiques déjà présents dans la flore intestinale, afin de ramener leur proportion à l’équilibre. Tout cela après analyse de vos examens en laboratoire. En attendant voici quelques gestes qui, si vous les suivez, vous apporteront des bienfaits immédiats. Au réveil, un demi citron dans un verre d’eau tiède, supprimer les pains à base de levure chimique et de farine industrielle (privilégier le seigle ou les pains au levain mais en réduire la consommation). Éviter les eaux gazeuses, boire plus entre les repas et moins pendant. Quant à l’alcool, il est toujours néfaste mais on peut aussi parfois transgresser quelques règles pour se faire plaisir n’est-ce pas ?


Valérie Espinasse, Centre de Médecine de Beauté : 5, rue Chambiges, Paris VIII. Tél. : 01 55 93 15 17.

Si vous avez aimé, partager
Article par François-Jean Daehn
Dans la même
rubrique


La Barbe !

lire

Picasso, l’élégance de l’artiste

lire

Les baleines en écailles

lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


Commander Monsieur #128

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version papier, numérique ou les deux



Commander Montres #110

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique