écrit le 11 août 2017
modifié le 6 mai 2021

Les authentiques printemps : wayfarer

Lorsque Ray-Ban les lance en 1952, c’est la révolution des solaires. Elles sont en plastique tandis qu’en général les montures sont en métal. Très vite, les célébrités s’en emparent. D’abord Audrey Hepburn qui les porte dans Breakfast at Tiffany’s puis James Dean, Bod Dylan, Andy Warhol… Même le président Kennedy les a au bout du nez. Dans les années 80, impossible d’oublier Tom Cruise avec dans Risky Business. Appartenant à la culture populaire américaine, aujourd’hui, elles sont incontournables et même branchées.

Si vous avez aimé, partager
Article par
Dans la même
rubrique


Wanted Nautilus lire
Wempe : Au service de la réussite lire
La montre de ville lire
La veste de motard lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur 150 (en version digitale)



Commander Montres 125 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique