écrit le 14 août 2017
modifié le 8 janvier 2019

Essai : A4 Allroad Toujours Plus

Lancée en 2000, l’Audi Allroad est déclinée en A6 et A4. Un concept original entre break classique et S.U.V. Attention, la seconde génération de l’A4 Allroad vient d’arriver.

Sur le long chemin caillouteux qui serpente à travers les Highlands vers un relais de chasse à l’ouest d’Aberdeen, l’Allroad est à son aise. Sa suspension fait merveille pour absorber les creux et les bosses même à une vitesse confortable que permet la garde au sol. Elle est aussi sensiblement supérieure à celle de l’Audi A4 Avant.

Pas d’inquiétude, sans être capable de véritable franchissement, l’Allroad est un fantastique compromis route tout chemin. Car sur route, rien ne la différencie en terme de comportement d’une A4 Avant, sa tenue de route est parfaite, aucun roulis, et s’il n’y avait pas les limitations, on pourrait s’en donner à cœur joie avant d’atteindre les limites du véhicule. Esthétiquement la 2e génération de l’A4 ressemble à s’y méprendre à une A6 dont elle a l’élégance racée, avec ce côté chic de ne pas être un S.U.V haut perché. Par rapport à l’Avant, sa garde au sol est augmentée de 34 mm et la caisse est plus haute de 23 mm.

L’A4 Allroad est proposée en 5 motorisations une 2.0 TFSI (essence) de 252 ch et quatre diesel à filtres à particules et catalyseur d’oxydation avec réservoir AdBlue (technologie qui transforme les noX en amoniaque et en eau à 90 %) deux 4 cylindres 163 ch et 190 ch et deux 6 cylindres 218 et 272 ch, tous équipés de boîtes automatiques de dernière génération.

La gamme des options high-tech est centrée sur la connectique avec Androïd et la sécurité, la principale « Audi pre sense city » qui reconnaît les risques de collision notamment avec des piétons est elle de série. Le Audi virtual cockpit qui place le GPS dans les compteurs au dessus du volant et l’a chage tête haute sont d’un agrément extraordinaire donc à privilégier sur la liste des options.

Question budget, en version design 4 cylindres diesel, il faut compter 47 480 € jusqu’à 61 400 en 6 cylindres luxe… Mais les Audi gardent une forte valeur sur le marché de la seconde main, elles sont donc un investissement raisonnable en rapport avec le plaisir et la sécurité qu’elles donnent sur route et en dehors.

 

Si vous avez aimé, partager
Article parFrançois-Jean Daehn
Dans la même
rubrique


Esprit nautique lire
Essai Audi A6 Allroad Quattro : 20 ans de tout terrain et de style lire
La scooter jacket lire
HUBLOT BIG BANG FERRARI lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur 150 (en version digitale)



Commander Montres 125 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique