écrit le 21 janvier 2020
modifié le 21 janvier 2020

Sormani, une cuisine gourmande et savoureuse

Depuis son ouverture dans le milieu des années 80, l'Italien Sormani est devenu une institution. Incontournable !

Raviolis de potimarron, fricassée de cèpes et foie gras poêlé.


Raviolis de potimarron, fricassée de cèpes et foie gras poêlé.

Un des meilleurs italiens de Paris mais surtout la meilleure table pour les amateurs de truffes, noires du Périgord et blanches d’Alba si délicatement parfumées mais beaucoup plus rares et éphémères. Beaucoup plus chères aussi, entre 70 et 80 € pour une chiffonnade, roquette, parmesan et artichauts crus, des tortellini ou un risotto. Plus abordable, la truffe noire est chez Sormani excellente, notamment sur des Saint-Jacques juste poêlés…

Table un peu dispendieuse mais sublime, Sormani change en 2020 sous l’impulsion du nouveau capitaine, le fidèle bras droit du fondateur depuis 18 ans : Franck Potier-Sodaro. Ce jeune homme talentueux, sommelier réputé, veut ouvrir Sormani a une clientèle plus jeune. Son menu « sur le pouce » ou entre amis à 58 € permet la découverte sans se ruiner. Il faut goûter sa piccata de veau au citron, son bar au jus safrané et son risotto aux cèpes…

Chez Sormani, tout a changé doucement mais pas la qualité, fondée sur une exigence rare des produits. Une grande adresse pour connaisseurs.

Sormani, 4, rue du Général Lanrezac, Paris XVII, tél. : 01 43 80 13 91

Franck Potier-Sodaro

Si vous avez aimé, partager
Article par François-Jean Daehn
Dans la même
rubrique


Les surprises de l’automne lire
Les toys Berluti chez Sotheby’s lire
Des Chiens et des Hommes lire
Huîtres & Saumons de Passy lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur 150 (en version digitale)



Commander Montres 125 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique