écrit le 6 janvier 2021
modifié le 15 avril 2021

L’hiver à la napolitaine

Jean-Manuel Moreau, spécialiste de l'art tailleur napolitain, développe une proposition en prêt-à-porter de plus en plus étoffée. De quoi élaborer une allure toute en élégance et en décontraction cet hiver.

Veste croisée 6 boutons en laine prince-de-galles avec poches plaquées et structure souple, sans padding comme le veut la tradition napolitaine, Jean-Manuel Moreau.


Veste croisée 6 boutons en laine prince-de-galles avec poches plaquées et structure souple, sans padding comme le veut la tradition napolitaine, Jean-Manuel Moreau.

S’il y a bien un élément positif au froid, c’est la perspective d’une saison qui autorise à peu près toutes sortes de choix et d’assortiments possibles en termes de tissus et de matières – serges, cachemires, flanelles, tweeds, laines, velours, gabardines, cotons, wipcords, etc. – mais aussi en termes de types de vêtements, d’accessoires, et surtout de styles. Le concept de Jean-Manuel Moreau, spécialisé depuis plus de 15 ans dans le sur-mesure d’inspiration napolitaine, est de permettre à chacun de « trouver sa silhouette et son allure », en proposant notamment le plus de moyens possibles pour y parvenir.

UN FIL CONDUCTEUR : LA SOUPLESSE

C’est ainsi que l’offre de la maison en prêt-à-porter s’est considérablement étoffée ces deux dernières années. Et ce dans le but de maîtriser l’élaboration de votre style aussi bien dans l’univers « corporate » classique que dans celui, en expansion permanente, du « casual » décontracté.

Depuis 2018 et son installation rue Chambiges, le créateur français consacre un espace entier au prêt-à-porter, sur les deux salons que comporte sa boutique. Des collections capsules de pièces à part, toutes sélectionnées pour apporter une touche de style supplémentaire à votre allure, et cela en toutes circonstances.

Parmi les millésimes de cet hiver, on trouve de très belles vestes destructurées, des manteaux droits ou croisés et notamment des « polo-coats » ultra élégants, des blousons mi-saison en veau velours, des travel jackets en coton d’hiver ou laine, des chinos en flanelle de la maison Pescarolo, des polos manches longues de chez Mazzarelli, des pulls en cachemire torsadés de l’Ombrien Pashmere, des jeans spécialement développés par Jean-Manuel Moreau, etc.

Un seul fil conducteur à cette garde-robe très italienne : la souplesse et cette sensation d’endosser, avec chaque pièce, une seconde peau. Sans parler de l’élégance décontractée qu’elle procure naturellement à la silhouette ; une véritable signature chez Jean-Manuel Moreau.  

Depuis que la boutique est installée rue Chambiges, l’offre de prêt-à-porter et d’accessoires s’est beaucoup développée.

Si vous avez aimé, partager
Article par Janis Burton
Dans la même
rubrique


L’histoire de la « Don Pancho » lire
L’intégrale des interviews #MonsieurConfiné lire
Le bonnet en cachemire Di Carlo : Et la tête est bien au chaud lire
10 Snobismes 2021 lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur 151 (en version digitale)



Commander Montres 125 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique