montres > Air du temps
écrit le 22 septembre 2021
modifié le 11 octobre 2021

PIAGGIO MP3 400 : le même mais en mieux

Parfait trait d’union entre l’urbain MP3 300 et le surpuissant MP3 500, l’agile et moderne MP3 400 hpe remplace le 350 avec une nouvelle motorisation « augmentée » aux normes Euro 5. Monsieur a eu le privilège de le tester.

Ce n’est pas une révolution mais une évolution attendue. Avant de revisiter en profondeur le style de son 3 roues, c’est la motorisation qui fait l’objet de toutes les intentions par le constructeur transalpin. Normes EURO 5 obligent, l’idée étant aussi d’homogénéiser et de clarifier une gamme à succès lancée en 2006. Cette nouvelle version est ainsi plus puissante, plus cohérente, pour un poids identique et un plaisir sur la route accru, assurant au conducteur une souplesse de conduite sans équivalent – car moins d’à coups – tout en réduisant son bruit et ses vibrations.

PLUS AGILE ET SÉCURISÉ

Dès les premiers tours de roues, les sensations sont très bonnes et la prise en mains parfaite. La puissance arrive vite grâce au couple mais en douceur et les accélérations sont franches et progressives sans être brutales. Plus silencieux, moins soumis aux vibrations, il est aussi plus vif à bas régime.

Se déplacer en ville ou pour rejoindre les centres urbains en empruntant voies rapides et autoroutes se fait en totale confiance même sous une franche grêle tant le 3 roues est bardé d’éléments de sécurité. Le pare-brise fumé présente ainsi d’efficaces protections intégrées pour les mains, indispensable par temps humide, ou en hiver.

Les deux roues avant et le système de suspensions exclusif breveté qui les unit associent en effet la sécurité d’une voiture à la simplicité et la praticité d’un scooter en passant par la maniabilité d’une moto dans les virages. Que demander de plus ?

Largement leader sur le segment du 3 roues en France – plus de 50% – mais aussi en Europe, Piaggio privilégie là encore la performance et le rapport qualité / prix davantage que « la course à l’armement et la flambée des prix de certains concurrents, comme le souligne malicieusement Jean-Charles de Saint Pastou, le PDG France du constructeur. Peugeot privilégiant plutôt la puissance et Yamaha plutôt le gain de poids. »

FINITIONS RAFFINÉES

À la différence de son grand frère, le MP3 500 équipé dès 2019, pas de marche arrière électrique sur ce nouveau modèle (pourtant si pratique pour vous extraire des espaces deux roues Parisiens souvent si mal conçus) mais un style toujours irréprochable surtout dans cette robe bleu nuit « Zaffiro » ultra élégante. Les finitions son raffinées et à un haut niveau de perfection. La calandre sur le carénage avant, conçue par le Centre de Style du Groupe Piaggio, est ainsi associée à des clignotants modernes et à des feux diurnes à technologie LED. La selle avec sa mousse à haute densité reste un peu trop raide à notre gout cependant. Des détails importants qui, ajoutés à la parfaite triangulation guidon-selle-plancher font du MP3 400 un redoutable engin de « commuting » au quotidien.

Sous la selle se niche un grand coffre équipé d’un éclairage et conçu pour permettre une utilisation optimale sans espace perdu et permet d’y ranger deux casques intégraux. Son ouverture, actionnée par l’appli Piaggio MIA, est électrique et assistée par un amortisseur qui accompagne de manière pratique et sûre le mouvement d’ouverture et de fermeture.

Le poste de pilotage est équipé d’un tableau de bord moderne à deux blocs compteur / compte-tour conventionnels et d’un large écran digital affichant par exemple consommation instantanée et moyenne, vitesse maximum et moyenne, autonomie, temps de trajet, température ambiante et témoin d’alerte gel. Doté d’une horloge, le tableau de bord affiche notamment le kilométrage total et partiel ainsi que la tension de la batterie. Pratique.

Question sécurité, le contre-tablier adopte deux protections rembourrées antichoc positionnées à la hauteur des genoux du pilote et assorties à la couleur de la selle. Très chic. Le compartiment au-dessus du tableau de bord comprenant une prise USB, idéale pour la recharge du smartphone.

Le 400 hpe, qui conserve les caractéristiques exceptionnelles de légèreté et de compacité du 350 (le poids et l’encombrement restent essentiellement inchangés), adopte comme tous les modèles de la gamme Piaggio MP3 le système de freinage antiblocage ABS et l’antipatinage ASR (Accélération Slip Régulation).

VERSIONS ET COULEURS

Le Piaggio MP3 400 hpe est disponible dans deux coloris : noir Lucido et gris Materia, couleurs élégantes assorties à la nouvelle selle noire et aux jantes vernies en gris. La version Sport est-elle disponible en quatre coloris : noir Meteora ; blanc Luna, argent Cometa et bleu Zaffiro, couleurs assorties aux jantes racées et à la selle noires.

Enfin, pour les puristes et afficionados, la gamme Piaggio MP3 est accompagnée d’une ligne de casques dédiée, au design hi-tech, pensée et conçue pour offrir sécurité, praticité et protection maximale. Ce qui ravira son cœur de cible, les hommes urbains CSP+ en milieu urbain très actifs sur le segment premium … les lecteurs de Monsieur. Prochains rendez-vous : le restylage et le lancement d’un modèle 100% électrique très attendu.


Nouvelle gamme Piaggio MP3 Maxi : Piaggio MP3 400 hpe (nouveau), Piaggio MP3 400 hpe Sport (nouveau) et Piaggio MP3 500 hpe Sport Advanced

À partir de 8 999 € pour le modèle Standard et de 9 199 € pour la version Sport avec marchepieds en aluminium, liserés rouges sur les jantes et ressorts d’amortisseurs rouges

Si vous avez aimé, partager
Article par Nicolas Dumontier
Dans la même
rubrique


10 montres de plongée lire
Le nouveau road-trip de Breitling lire
Last minute : Bucherer x Sotheby’s, exposition et vente lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur 151 (version digitale)



Commander Montres 125 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique