Style > Mode & codes
écrit le 24 septembre 2021
modifié le 29 septembre 2021

Paul&Shark : la mer, la mode et l’héritage

Alors que sa manufacture de tricot originelle fête, cette année, ses 100 ans, Paul&Shark rend hommage à son héritage et savoir-faire mais aussi à son ADN marin avec une collection de pulls inspirée des vêtements traditionnels des pêcheurs anglais. L’occasion pour Monsieur de revenir sur une success-story familiale comme l’Italie sait si bien en écrire.  

Pull en laine mérinos ultra-fine issu de la collection Fisherman par Paul & Shark.


Pull en laine mérinos ultra-fine issu de la collection Fisherman par Paul & Shark.

Cool et contemporain, innovant, durable… Ce sont les adjectifs qui viennent tout de suite à l’esprit lorsqu’on observe la nouvelle collection de maille Fisherman de Paul&Shark. L’élégante simplicité pourrait être aussi ajoutée. En effet, la maison italienne, véritable institution du sportswear de luxe dans la péninsule, rend hommage aux vêtements que portaient autrefois les pêcheurs anglais ; exprimant ainsi tout son attachement à la fois à la mer mais aussi à l’histoire et à l’artisanat.

La ligne Fisherman recrée l’authenticité des anciennes filatures.

MODÈLE AIR OU HIGHLANDER ? 

Avec ce souci du détail et de qualité qui ont fait sa réputation, chaque pull issu de cette nouvelle collection a fait l’objet de tests d’usure et de performance à la déchirure pour garantir un maximum de confort et de longévité. La ligne Fisherman va même plus loin, elle donne cette impression d’authenticité des anciennes filatures. On a envie de toucher les matières, de s’y blottir.

Exemple avec le modèle Air conçu à partir de laine écologique. Grâce à la légèreté de ses fibres qui emprisonnent l’air, il offre une grande respirabilité et douceur au contact de la peau. Le modèle Highlander, est, lui, fabriqué à partir de la meilleure laine shetland. Son tissage serré offre une protection incomparable aux intempéries. Ses patchs de tissus ton sur ton au niveau des épaules et des poches poitrines lui donne un côté moderne et très actuel.

La collection Fisherman sent bon les embruns et reste fidèle à l’élégance « cool » et contemporaine développée par Paul&Shark tout au long de son histoire. Mais, elle incarne aussi, à l’aube du centenaire de sa manufacture de tricot originelle, un peu de son héritage et beaucoup de ses valeurs nées de la passion de la mer.

La ligne Air est conçue en laine écologique. Grâce à ses fibres qui retiennent l’air, elle propose des pulls d’une grande légèreté.

Le modèle Highlander est fabriqué à partir de la meilleure laine shetland.

SUR LA VOILE D’UN ANCIEN CLIPPER

Flash-back. C’est en 1957 que Gian Ludovico Dini reprend la Maglificio Daco Mills, située à Varèse, au nord de l’Italie, tout près de la frontière suisse. Une usine de maille qui tourne depuis 1921 et qui a su se réinventer au fil des années, passant de la fabrication de couvertures d’avion, pendant la Première Guerre mondiale, au tricot de luxe avec une même volonté d’excellence et d’innovation. Du fil à l’emballage des produits, tout est alors fait sur place ; les pulls commençant déjà à s’exporter – notamment auprès de grands noms du luxe français.

En 1976, lors d’une de ses escapades dans Le Maine (USA), le fils aîné du fondateur, Paolo Dini, remarque sur la voile d’un ancien clipper du XVIIIe siècle, l’inscription fanée : « Paul&Shark ». Le déclic. Son destin est scellé et celui de sa marque également. Cette dernière s’adressera aux passionnés de nautisme et d’aventures ! Il lance alors la première collection Yachting mêlant performance et élégance. Le pull marin « COP918 » devient iconique. Cette pièce en laine hydrofuge – la première d’une longue série – est emballée dans ce qui fera aussi l’identité de la marque – en plus du logo « requin » –, un tube métallique, petit container comme ceux utilisés dans le monde de la voile. La marque s’impose alors en Italie, adoubée par tous les jeunes bourgeois milanais des années 80, ceux qui rêvent d’Amérique, les « Paninari ».

LA TROISIÈME GÉNÉRATION

Quelques pièces emblématiques et best-sellers plus tard – la parka Typhoon en tête –, Paul&Shark est aujourd’hui présent dans 70 pays et plus de 1200 points de vente à travers le monde, de Milan à Moscou en passant par Hong Kong. Aux mains de la troisième génération Dini, la marque déploie, désormais, son esprit « smart » à l’italienne dans des lignes complètes – des pieds à la tête. Les mots d’ordre ? Élégance, tissus techniques et savoir-faire. Sans oublier, ce « twist » propre aux grandes maisons de la péninsule.

Mais il y a aussi le mot « écologie » qui figure au cœur du développement de marque ; logique, lorsque la mer coule ainsi dans les veines de la marque au requin. Chaque collection répond, en effet, aux objectifs ambitieux de la maison en termes d’écoresponsabilité. Très engagé dans la lutte pour la préservation des océans, Paul&Shark n’a de cesse de diminuer l’impact environnemental de ses produits. Par exemple, tous les tee-shirts et polos sont en coton biologique donc sans pesticides et engrais chimiques avec une consommation en eau raisonnée.

LA TYPHOON 20.000 NORWEGIAN JACKET

Nouvelle version de l’iconique Typhoon, réalisée en polyester recyclé, dérivé des bouteilles en plastique qui polluent nos mers.

Autre illustration avec le projet Save The Sea, une collection réalisée à partir de filaments de polyester recyclés, dérivés des bouteilles en plastique qui polluent nos mers. Un tissu qui n’offre pas moins une grande technicité – isolation thermique, coupe-vent, légèreté – et que l’on retrouve, cet hiver, sur la Typhoon 20.000 Norwegian jacket.

À noter aussi, la version courte de la Typhoon dans une palette de couleurs très ninenties et dotée de la technologie E.M.W au niveau des poches contre les ondes électromagnétiques. Cette saison automne-hiver, une partie des vestes, pantalons et blousons sont également conçus dans la fibre Éconyl®, un nylon régénéré créé à partir de matériaux tels que des anciens filets de pêche. Exemple avec la Photographer jacket ou encore la doudoune sans manche « 7 x 1000 » toutes deux fabriquées dans cette matière bio-sourcée. Vous l’aurez compris, si Paul&Shark représente le style de vie sport-chic italien, la maison l’incarne avant tout en faisant du bien.

Si vous avez aimé, partager
Article par Janis Burton
Dans la même
rubrique


Passer entre les mailles lire
Petit lexique de la génération « Y » lire
Le costume est mort ? Vive le dépareillé ! lire
Quoi de neuf chez Maison Hardrige ? lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur 151 (version digitale)



Commander Montres 125 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique