Ardentes Clipei déménage

Le spécialiste du « sur-mesure with a twist » vient d’ouvrir un nouvel espace trois fois plus grand que le précédent. L’occasion pour ce passionné de style de compléter son offre avec une nouvelle marque de prêt-à-porter casual baptisée Ardent. 

Romain Biette, le fondateur d'Ardentes Clipei, souhaite rendre

Plus jeune, Romain Biette passait des heures devant les vitrines d’Old England. Alors qu’il étudiait son droit à Assas comme le voulait ses parents avocats, il rêvait, boulevard des Capucines, de grands magasins, de belles étoffes et de style. Des années plus tard, le voilà tailleur de formation, à l’origine de la création, en 2015, d’Ardentes Clipei – un nom latin signifiant « boucliers étincelants » comme si le costume était une armure des temps modernes. 

Aujourd’hui, ce spécialiste du sur-mesure « décomplexé » – comprendre du «tailoring with a twist » – vient d’ouvrir un nouvel espace, à 400 mètres du précédent, rue de Provence. S’il est loin d’être aussi spacieux que l’enseigne historique de la Madeleine, cette nouvelle adresse de 150 m2 s ‘ouvre sur une « grande salle de réception » et un salon privé, pour plus de tranquillité pendant les essayages. 

Le style de la maison ? Celui du client avant tout. Ardentes Clipei prend le meilleur de deux mondes, entre la tradition sartoriale italienne et le bespoke anglais. Une approche très parisienne finalement.

C’est dans cette ambiance très « club pour gentlemen », à mi-chemin entre Paris et Savile Row, qu’on retrouve « l’expérience » demi-mesure de la maison. À commencer par une grande attention aux clients – c’est toujours Romain qui reçoit et prend les mesures – suivie d’une qualité irréprochable combinant les belles matières à une fabrication dans les meilleurs ateliers d’Europe. Entre les deux, on laisse, ici, le style de chaque client s’exprimer.

« Je ne souhaite pas que l’on me range dans une case, avoue le trentenaire. Je veux répondre à la demande de mes clients quelle qu’elle soit. »

Tissus lourds ou très fins, costumes business, dépareillés ou pour mariage, ajustés ou regular, Romain mélange les genres et prend le meilleur de la tradition sartoriale italienne et du bespoke anglais. Son ambition ? Rendre le vêtement sur mesure plus accessible, « moins pompeux ». Sa clientèle, principalement âgée entre 25 et 40 ans, ne s’y trompe pas et apprécie autant l’approche de ce tailleur nouvelle génération que ses créations. 

Des pulls en prêt-à-porter sont désormais disponibles.

Et comme une bonne nouvelle n’arrive jamais seule, en plus de cette nouvelle boutique, Romain Biette lance également une marque de prêt-à-porter baptisée « Ardent ». Pulls, écharpes, gants, cravates… et bientôt chinos et chemises. L’idée ? Créer un vestiaire pour le week-end qui vienne compléter l’offre sur mesure. Une façon de répondre à toutes les occasions…


Ardentes Clipei, 46 rue de Provence, Paris IX.

les articles du moment