Perrelet et la Lab Peripheral

Le monde horloger a tendance à se focaliser sur une poignée de manufactures en vue. Pourtant, bien d’autres marques sont dignes d’intérêt. Perrelet, dont les origines remontent au XVIIIe siècle, en fait partie. Démonstration avec sa très intéressante LAB Peripheral Dual Time Big Date.

Le secteur horloger donne parfois l’impression de tourner un peu en rond. Pour caricaturer, on peut dire que sorti de Rolex, Patek Philippe ou Audemars Piguet, point de salut. Et pourtant, il existe de très nombreuses maisons horlogères qui méritent qu’on leur accorde attention.

Ainsi, connaissez-vous l’horloger suisse Perrelet ? Installée à Bienne, cette manufacture s’appuie sur un exceptionnel passé multiséculaire. L’histoire de cette marque remonte en effet, au XVIIIe siècle. Né en 1729, son créateur, Abraham Louis Perrelet devient maître horloger au Locle. Il est notamment connu pour avoir inventé la montre à remontage automatique… Excusez du peu !

Plus près de nous, Perrelet rencontre un beau succès avec sa série Turbine, lancée en 1995. En 2004, la marque rejoint le puissant groupe espagnol Festina. Aujourd’hui, cette maison horlogère installée à Bienne, construit des montres originales et de qualité.

Animations originales

La manufacture est notamment réputée pour ses montres à cadrans animés. La gamme LAB Peripheral est ainsi, connue pour son inhabituel rotor frontal. Cette architecture originale permet d’observer sur le cadran le va-et-vient de la masse oscillante, tout en lisant l’heure. Insolite !

Démonstration avec la récente Dual Time Big Date qui affiche un second fuseau horaire, dans un compteur à 6 heures. Une complication essentielle pour le grand voyageur notamment. Un mini-guichet entre 10 et 11 heures ajoute l’indication complémentaire du jour et de la nuit. Dotée d’un élégant boîtier coussin de 42 mm en acier, cette montre accueille un cadran très travaillé. Il héberge bien entendu le fameux rotor périphérique frontal. La structuration de ce cadran sur plusieurs niveaux, lui procure une intéressante impression de profondeur. Côté décoration, cet élément reçoit une alliance de deux coloris et une grande variété de finitions. Ce cadran accueille enfin un bien utile guichet date. Toutes ces fonctions sont recouvertes de superluminova ce qui les rend lisibles de nuit également.

L’ensemble est animé par le mouvement P-421 manufacture, à remontage automatique, Perrelet oblige ! Ce calibre de nouvelle génération, est composé de 302 pièces.

Cette montre Perrelet s’adresse à l’amateur horloger qui ne veut pas porter le même garde-temps que son voisin de table du Meurice. Cette LAB Peripheral Dual Time Big Date, est la garantie de l’exclusivité… à moins de 5000 € !

À noter que la collection s’est aussi enrichie d’un modèle 3 Aiguilles & Date, dotée de la fonction date à 6 heures.

Perrelet LAB Peripheral 3 Aiguilles Date

Fiche technique :

Perrelet LAB Peripheral Dual Time Big Date

Boîtier coussin en acier de 42 mm

Mouvement automatique Perrelet P-421 manufacture

Composé de 302 pièces

Fonctions : heures, minutes, secondes

Compteur de second fuseau horaire

Indication jour/nuit

Guichet date

Réserve de marche : 42 heures

Fond en verre saphir

Bracelet en cuir

les articles du moment