écrit le 5 février 2018
modifié le 5 février 2018

Retour de l’homme invisible

Veste Hackett, pull Glenmac, pantalon Zilli, écharpe Breuer, solaires Persol, gants Hermès, feutre Borsalino, porte-documents Berluti. Photo Alain Delorme (2009)

Si vous avez aimé, partager
Article par
Dans la même
rubrique


« Calcéophiles », mode d’emploi lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur 150 (en version digitale)



Commander Montres 125 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique