écrit le 9 décembre 2020
modifié le 9 décembre 2020

Au sommet

Dans les années 70, Anoralp habillait les alpinistes de légende qui escaladaient les sommets les plus hauts du monde. Aujourd’hui, cette marque française se réinvente et équipe les citadins qui gravissent d’autres sommets, ceux des villes mais aussi ceux de leurs propres succès. Pour les accompagner donc, une veste 3 en 1 à porter ensemble ou séparément, parfaite pour les adeptes du vélo ou des trottinettes. Et si ces élégants atteignent des sommets, ce ne sera pas au détriment de l’environnement, puisque leur veste Anoralp est éco-responsable. C'est Fabienne Gachet, belle-fille du fondateur, qui a eu l'idée de réveiller cette belle endormie avec pour seuls mots d'ordre : la quête de sens.  

Si vous avez aimé, partager
Article par
Dans la même
rubrique


« Calcéophiles », mode d’emploi lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur 150 (en version digitale)



Commander Montres 125 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique