écrit le 3 juillet 2019
modifié le 3 juillet 2019

Chino à la française

Grand rival du jean dans la panoplie casual, le chino est un indispensable. Comme le jean. Il évolue selon les modes et se montre capable du meilleur comme du pire.

Chaque saison, Bernard Zins renouvelle sapalette de couleurs pour ses chinos : 18 au total.


Chaque saison, Bernard Zins renouvelle sapalette de couleurs pour ses chinos : 18 au total.

Bien qu’il soit d’origine militaire et anglo-saxonne et revenu à la vie civile sur les bancs des facs de la Ivy League… bien qu’il ait été porté par James Dean, Steve McQueen, Bogart, Delon… le chino, qui doit son nom aux commerçants chinois qui le vendaient il y a des lustres, n’est pas une garantie de style.

C’est un pantalon comme les autres. Ce qui fera son style, c’est la qualité du tissu, un coton sergé, et surtout sa coupe. Et c’est là que, nous Français, nous intervenons.

En 1978, l’ingénieur et chef d’entreprise Bernard Zins ouvre à Merville dans le Nord un atelier spécialisé dans la fabrication des pantalons « soft » de construction « slack » en coton délavé.

Le chino version 2019, une ligne slim pour l’allure mais qui préserve le confort.

((1- Monogramme Bernard Zins / 2- Poche ticket / 3- “V” anatomique / 4- Ceinture à l’anglaise avec gros grain tricolore / 5- Patte de sous-pont / 6- Twill de coton stretch 96830))

Un « super chino » qu’on retrouvera dans les meilleures maisons parisiennes comme Hemisphère, Old England, Arnys mais aussi aux États-Unis et au Japon chez Beans, Ships ou Baycrews notamment. Un joli pied de nez à l’histoire dû au talent de Bernard Zins, auteur de plusieurs brevets dans le domaine du pantalon industriel haut de gamme.

Dirigée aujourd’hui par le fils du créateur de l’entreprise, (Franck) Zins reste fidèle à sa réputation et ses chinos chics sont désormais en vente sous le nom de leur créateur Bernard Zins.

C’est évidemment dans les boutiques de la marque qu’on a le plus grand choix puisqu’en version été, twill de coton stretch 96830 ou hiver, twill de coton stretch émerisé 96838, le super chino Zins est décliné en 18 coloris pour varier les plaisirs.

Le chino Zins est construit comme un slack pour un confort maximum.

Si vous avez aimé, partager
Article par François-Jean Daehn
Dans la même
rubrique


Chic sans en faire trop lire
Chopard : voyage en première lire
La folie des beaux sneakers lire
SuitSupply débarque ! lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #137



Commander Montres #116

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique