montres > Air du temps
écrit le 12 octobre 2018
modifié le 11 octobre 2018

Citizen, jeune centenaire

La marque horlogère japonaise profite de son centenaire pour réinvestir le marché français avec de nouveaux modèles fidèles à sa tradition d’innovation perpétuelle et annonce un partenariat avec Disneyland Paris.

Les horlogers japonais de la maison Citizen ont-ils adopté un comportement « citoyen » avant tout le monde ? Dans le cœur du public français, une partie de l’image de la marque reste liée à la sympathique accroche publicitaire du comédien Francis Perrin, en habits présidentiels, proclamant : « Citoyens, Citoyennes. Si l’heure est grave, elle doit rester juste. Citoyens : Citizen ! ». Mais le temps de la fantaisie est bien révolu. D’ailleurs, le centenaire de la marque nippone, fondée en 1918 par le joaillier Tokyoïte Kamekichi Yakamazi, créateur du Shokosha Watch Research Institute. Une bonne occasion de rappeler sa longue tradition d’avant-garde.

Plusieurs exécutions de cadrans sont proposées pour l’Eco Drive One, dont ce bleu très lumineux.

Plus de pile à changer avec l’Eco-Drive

Conçues pour fonctionner à la lumière, les nouvelles montres Eco-Drive One, présentées dans trois versions disponibles en France, mettent en avant un concept révolutionnaire et éco-compatible dévoilé en 2016, et s’appuyant sur la technologie Eco-Drive, inventée en 1976. Transposition à l’horlogerie du principe du photovoltaïque, elle permet de générer de l’énergie, grâce à un panneau de conversion solaire, sous la forme d’un disque de silicium amorphe placé sous le cadran, et un accu, à partir de n’importe quelle source de lumière, artificielle ou naturelle, pour que les montres continuent de fonctionner sans jamais devoir remplacer leurs piles, généralement à oxyde d’argent. Les trois versions des nouvelles Eco-Drive One surprennent aussi par leur extrême finesse : à peine 1 mm d’épaisseur. Les amateurs remarqueront aussi parmi les nouveautés des matières novatrices.

Super Titanium et Altic : des matériaux de pointe

Les Eco-Drive One sont dotées de boîtiers et de bracelets en Super Titanium, un nouvel alliage breveté, plus léger et plus solide que l’acier. Pour l’obtenir, Citizen utilise du titane solide et le traite avec du Duratect, obtenant ainsi un matériau 40 % plus léger que l’acier inoxydable, avec une surface cinq fois plus dure. Par ailleurs, l’édition limitée à 1000 exemplaires – dont quelques uns pour la France – du modèle extra-fin AR5044-03E est réalisés avec une lunette en Altic, un nouvel alliage d’aluminium, de carbone et de titane, breveté pour le 100e anniversaire.

En parallèle, Citizen propose une collection limitée de neuf modèles Eco-Drive, réinterprétant des icônes de la marque, parmi lesquelles la Bull Head et ses boutons poussoirs placés sur le haut de la couronne, ou encore la Satellite Wave GPS, embarquant une synchronisation par satellite pour rester à l’heure quel que soit le fuseau horaire.

Avec ses poussoirs au sommet de la couronne, la Bull Head de Citizen est un modèle emblématique. Il renaît pour le centenaire de la marque.

 

Cerise sur le gâteau d’anniversaire : The Citizen arrive en France

Une autre grande nouvelle vient ponctuer l’anniversaire : les pièces de très haut de gamme horloger The Citizen arrivent en France pour la première fois. Elles n’étaient, jusqu’à présent disponibles qu’au Japon. Parmi les pièces remarquables, une exceptionnelle Chronomaster, au cadran fait main en papier japonais par le maître d’art Tosa Washi, et embarquant le calibre Eco-Drive A060, dont la précision est de +/- 5 secondes par an, avec un calendrier perpétuel. Une montre de connaisseurs.

La future montre des Avengers et de Star Wars ?

De quoi célébrer en beauté cet anniversaire important pour la marque, qui est visiblement bien décidée à reconquérir toute sa place en France. Et si cela ne suffisait pas, le partenariat avec Disneyland Paris – qui ouvre la voie à des projets spéciaux avec les franchises Avengers et Star Wars – permettra de rendre l’événement encore plus joyeux. En effet, Yohan Bizy, directeur-général de Templus, son distributeur exclusif pour la France, a récemment annoncé que le logo de Citizen sera affiché sur les horloges FASTPASS de certaines attractions de Disneyland Paris. Ainsi Citizen devient-il le sponsor principal des Programmes des parcs qui présentent les heures des spectacles et parades quotidiens de Disneyland Paris. Que la fête commence…

Pour les nostalgiques ou les plus jeunes de nos lecteurs qui ne regardaient pas la télévision dans les années 80… une petite minute d’anthologie:

Si vous avez aimé, partager
Article par Frédéric Brun
Dans la même
rubrique


Chopard Mille Miglia : la beauté des classiques lire
Cocorico : Emmanuel Macron est à l’heure… française lire
First Watch : Omega, la première montre sur la Lune lire
L’heure est à la modularité lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #134



Commander Montres #114

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique