savoir-vivre > Bon vivant
écrit le 1 janvier 2020
modifié le 9 janvier 2020

Cuvées iconiques : L’excellence en flacons

Micro-cuvées, éditions limitées, sélections parcellaires et vinifications inédites, Monsieur révèle quelques-uns des plus beaux flacons de la champagne.

Une cuvée en l'honneur de Louise Pommery, qui a créé le premier brut de l'histoire en 1874. ©Amandine L'Hyver


Une cuvée en l'honneur de Louise Pommery, qui a créé le premier brut de l'histoire en 1874. ©Amandine L'Hyver

C’est le nec plus ultra de la production champenoise, les fleurons de chaque maison et le plus haut degré du savoir-faire des chefs de cave. Rien n’est trop beau pour exprimer l’excellence et la perfection de ces nectars. Le choix des raisins, la maîtrise des vinifications, le temps et les méthodes de vieillissement dans les caves, tout a été réalisé avec le plus grand soin.

Sans parler du haut degré de marketing qui, en matière d’esthétique, fait la part belle aux habillages très sophistiqués, des coffrets bijoux aux flacons aux formes exclusives. Et si le luxe se consommait aussi par petites gorgées et en toute fraîcheur ?


CUVÉE MCIII MOËT & CHANDON : L’EXPÉRIENCE D’UN MULTIMILLÉSIMÉ

MCIII ressemble à une formule d’alchimiste. Pour preuve de sa complexité, voici le premier champagne multimillesimé réalisé à partir de champagnes millésimés ! On explique. Vieillis tour à tour dans du métal (les cuves en acier), puis dans du bois (des tonneaux) et pour finir dans du verre (les bouteilles), Moët & Chandon capture ainsi les qualités liées à chaque environnement de maturation pour restituer dans un même flacon, les caractéristiques de chacun d’eux. Une expérience unique en matière de dégustation ! C’est ainsi que le nez y révèle des notes de mûres, de café et de praline et que la bouche fixe des notes d’agrumes et de verveine. À la fois opulent et joyeux, souple et complexe, unique et multiple, ce champagne s’aborde comme une symphonie.

Avec qui ? De grands amateurs only !

Prix : 450 €

©Moët & Chandon


CUVÉE WINSTON CHURCHILL 2006 POL ROGER : ROBUSTE ET CHARPENTÉ

Odette Pol Roger et Sir Winston Churchill se rencontrent après la Libération lors d’un déjeuner à l’ambassade de Grande-Bretagne à Paris. Bien qu’il ne soit jamais venu à Épernay, il avait l’habitude de dire : « mes goûts sont simples je me contente aisément de ce qu’il y a de meilleur ». C’est donc en son hommage que, depuis 1975, la cuvée de prestige de la maison porte son nom. Le millésime 2006, qui est le 15e d’une série commencée il y a plus de 40 ans, garde toujours le secret de son assemblage, que l’on sait à majorité de pinot noir, pour la structure, et de chardonnay, pour l’élégance. On admire sa couleur or blanc, sa vive effervescence, sa texture soyeuse et ses arômes de fruits secs et de brioche. Sa longueur en bouche beurrée en dit long sur sa capacité à vieillir d’une façon aussi espiègle que son inspirateur…

Avec qui ? Des dandys anglophiles.

Prix : 199 €


AMOUR DE DEUTZ 2009 : UN MILLÉSIME CHARMEUR ET SÉDUCTEUR

La maison a été fondée en 1838 par William Deutz et Pierre-Hubert Geldermann, deux négociants originaires d’Aix-la-Chapelle. Elle est restée dans la famille jusqu’en 1993 où, sous l’effet de la crise du début des années 90, la famille Rouzaud (Pichon-Comtesse, Ramos Pinto, Roederer…) en devint l’actionnaire majoritaire, mais sans en changer le style classique et homogène. Sur une belle robe dorée égayée par un fin cordon de bulles, le nez de ce grand blanc de blancs virevolte d’arômes de viennoiserie, de pommes, de poires cuites au four et de fruits jaunes mêlés à de subtiles notes de fleurs blanches. Soyeuse et veloutée, la bouche est ample et ronde, très harmonieuse. Salinité et minéralité élégante achèvent l’équilibre d’ensemble. Addictif à l’apéritif, cette cuvée est une compagne de choix escortée de caviar, d’huîtres ou de sushis.

Avec qui ? Sa dame de coeur.

Prix : 150 €

©Deutz


CLOS DU MESNIL 2004 CHAMPAGNE KRUG : LE RAFFINEMENT D’UN CRU

C’est entre les murs du Clos du Mesnil au coeur du village du Mesnil-sur-Oger sur une petite parcelle de 1,84 hectare qu’est produit l’un des champagnes les plus exclusifs du monde. Répertorié depuis 1698, il appartenait, à l’origine et comme la plupart des clos, à une abbaye bénédictine. Passant aux mains de différents propriétaires lors des siècles suivants, en 1971, la famille Krug le rachète afin de s’assurer un approvisionnement de qualité. Le millésime 2004 qui compte 12 548 bouteilles numérotées séduit par sa robe couleur de blé mûr et des arômes de caramel, d’agrumes et de noix grillées. Au palais, il papille sur le gingembre, les agrumes et les noix de pécan et sur une finale d’une longueur rare. Inoubliable !

Avec qui ? Avec sa moitié mais l’année où on n’a pas les enfants !

Prix : 1 100 €

©Krug


STÉNOPÉE DEVAUX : ATYPIQUE !

Si le champagne Devaux était le fournisseur officiel du Vatican dans les années 30, la Maison a su se convertir en s’associant à la star du Rhône, Michel Chapoutier, pour créer cette édition limitée à 6 556 bouteilles sur le millésime 2010. Sur un nez de pain grillé, de vanille, de zeste de citron et de poire fraîche, la bouche onctueuse et charnue soulignée par une finale iodée et tonique signe là un champagne absolument hors norme qui surprendra vos convives par son côté confidentiel. Bonne nouvelle, cette cuvée existe aussi en magnum !

Avec qui ? Avec toute la famille en attendant impatiemment le père Noël !

Prix : 130 €

©Devaux


CUVÉE PALMES D’OR ROSE INTENSE 2008 NICOLAS FEUILLATE : UN CHAMPAGNE GOURMAND

L’icône de la maison est un rosé de saignée, une méthode qui consiste à laisser macérer brièvement les moûts avec la peau des raisins. Ce sont les pigments naturels contenus dans la peau qui colorent ainsi les jus pour donner à cette cuvée 100 % pinot noir provenant de deux crus, ceux de Bouzy et des Riceys, sa teinte cuivrée et ses notes de cerise kirschées. Quant à sa bouche explosive autour d’un fruit frais saillant et d’une trame tendue, épicée et aérienne, elle révèle la structure apportée par le cépage et le caractère singulier d’un millésime droit et équilibré bâti pour la garde. Irrésistible sur un dessert aux fruits rouges !

Avec qui ? Des invités surprise.

Prix : 150 €

©Laetitia d’Aboville


PLÉNITUDE 2 2002 DOM PÉRIGNON : LA SECONDE VIE DE DOM PE

Si Dom Pérignon ne peut être produit qu’à partir de la vendange d’une seule et même année, c’est dans l’obscurité des caves de la maison, à l’intérieur des flacons, que chaque millésime vit sa lente transformation au contact des levures. Né de la réflexion de l’ancien chef de cave Richard Geoffroy d’après laquelle l’élaboration d’un vin n’est pas linéaire mais se réalise par paliers, un nombre limité de flacons a été stocké dans le but d’une maturation prolongée de 15 années supplémentaires. Le résultat, le fameux P2, est magistral et mystérieux à la fois, car il donne à boire un champagne unique à la vitalité prolongée. Plénitude 2 se veut ample, profond, long, intense, précis et vibratoire. Un nectar rare.

Avec qui ? À glisser sous le sapin pour honorer un être cher.

Prix : 330 €

©Dom Pérignon


LA GRANDE DAME 2008 VEUVE CLICQUOT : PUISSANCE ET INTENSITÉ

Créée en 1988 et lancée en 1995, La Grande Dame Rosé rend hommage à Barbe-Nicole Ponsardin, épouse Clicquot, première femme a avoir dirigé une maison de champagne. Fraîche, soyeuse, élégante et épicée, cette cuvée est le fruit de l’assemblage de 6 des 8 grands crus historiques de la marque. Symbole du style de la Maison, la prédominance de pinot noir (92 %) y apporte la puissance, signature des champagnes Veuve Clicquot. D’une robe or rose avec des reflets cuivrés, au nez, le vin séduit par des notes appuyées de framboise, de fraise et d’agrumes subtiles et épicées. Dans une parfaite harmonie avec le nez, le palais présente une belle intensité de fruits rouges et noirs et des notes fumées. D’une grande complexité, cette Grande Dame a un potentiel de vieillissement incroyable qu’on lui envie ! Idéal sur des ravioles de langoustines ou un dessert à base de fruits rouges.

Avec qui ? Une grande dame forcément !

Prix : env. 130 €

Où : Chez les cavistes

©Veuve Clicquot


CUVÉE LOUISE 2004, POMMERY : LA PURETÉ A UN PRÉNOM

Créée en l’honneur de Louise Pommery à qui l’on doit la création du premier brut de l’histoire en 1874, cet assemblage de pinot noir et de chardonnay trouve son origine au sein des 3 grands crus, d’Avize, de Cramant et d’Aÿ. Sur une teinte jaune d’or et des bulles d’une extrême finesse, un nez riche, généreux et soyeux suggère des notes de biscuits et d’épices puis des notes florales et de fruits frais à chair blanche comme la reine-claude. La bouche qui prolonge ce que le nez a révélé est vive et gourmande de saveurs beurrée et de frangipane. La finale est d’une longueur proche de l’infini mettant en évidence la finesse, la pureté et la noblesse de ce vin fait pour être aimé. Idéal à l’apéritif ou sur une tourte aux fruits de mer.

Avec qui ? En famille surtout si elle est nombreuse : Louise existe aussi en magnum !

Prix : 94 €

Où : Millésima

©Pommery


CUVÉE CRISTAL 2008 ROEDERER : UNE TSAR MONDIALE

Première cuvée de prestige de toute la champagne, et champagne le plus connu au monde, c’est au tsar Alexandre II que l’on doit la cuvée Cristal. Grand amateur de Roederer, il souhaitait que le champagne servi à la table impériale se distingue de ceux vendus à travers le pays. Informé de cette demande, Louis Roederer fit appel à un maître-verrier flamand pour façonner une bouteille en cristal. Transparente et à fond plat, non seulement elle protégeait le Tsar d’éventuels poisons qui auraient pu y avoir été mis à l’intérieur mais en plus, les précieux flacons arboraient les armoiries impériales. D’une grande puissance, le 2008 offre un toucher d’étoffe inimitable en bouche enrichi de notes d’amande, de poire et d’agrumes confits. Un champagne mode indémodable !

Avec qui ? Son égérie.

Prix : 300 €

©Roederer


BOLLINGER R.D. 2004 : UNE EXPÉRIENCE DE DÉGUSTATION

Cette cuvée R.D. pour « Récemment Dégorgé » a été une petite révolution dans le monde du champagne ! La tradition veut que les Grandes Maisons conservent une collection de bouteilles anciennes qui sont dégorgées très peu de temps avant d’être dégustées. Un plaisir pour amateurs tant le vin servi offre alors une extraordinaire fraîcheur et une expression aromatique d’une grande précision. Pour preuve, ce 2004 à majorité de pinot noir. Au nez, des arômes de fruits compotés et secs s’accompagnent de nuances d’épices douces, de notes de mirabelle et d’orange confite. Une bouche généreuse sur des saveurs intenses de fruits confits et de tarte tatin sur une étiquette qui est la première de l’histoire à mettre en avant une date de dégorgement !

Avec qui ? Des fans de James Bond !

Prix : 250 €

Où : Chez les cavistes

©Bollinger


CLOS DES GOISSES 2010 CHAMPAGNE PHILIPPONNAT : UN CLOS TRÈS OUVERT

Depuis 1975, le plus ancien clos de la Champagne, produit sur un vignoble de 5,5 ha aux pentes à 45 % de dénivelé, est le fleuron de cette maison familiale très appréciée des amateurs pour ses excellents rapports qualité/ prix. Exposé plein sud sur un coteau de Mareuil-sur-Aÿ, il est planté en chardonnay et en pinot noir dans des proportions assez équilibrées. Charles Philipponnat a particulièrement chouchouté ce 2008 comme le prouvent ses bulles fines et délicates, son nez expressif et fruité sur des notes de bergamote et de pâtisserie. La bouche gourmande se boise sur des touches vanillées. La finale prouve que c’est un très grand vin avant d’être un très grand champagne. Ayant vieilli neuf ans en caves, le Clos des Goisses est le meilleur ambassadeur d’une poularde aux morilles.

Avec qui ? En famille pour célébrer le passage à 2020 !

Prix : 160 €

©Philipponnat

 

L’ABUS D’ALCOOL EST DANGEREUX POUR LA SANTÉ, À CONSOMMER AVEC MODÉRATION.

Si vous avez aimé, partager
Article par Florence Hernandez
Dans la même
rubrique


Cognac & Cuisine : Des accords pour flamber ! lire
Des recettes faciles cuisinées par des grands chefs lire
Les Canons de l’Élégance s’exposent lire
Les nouveaux snobismes lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #143



Commander Montres #Hors-Série Collectionneur 2020

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique