savoir-vivre > Les tables de Monsieur
écrit le 30 avril 2019
modifié le 2 mai 2019

EATALY ENFIN À PANAME !

le temple du « bien manger » italien d’Oscar Farinetti a débarqué à Paris. Eataly, déjà présent dans 13 pays avec 37 magasins, investit enfin la capitale ! Et quelle fête pour les papilles !

Habilement sécurisée par le groupe Galeries Lafayette, sous forme de franchise exclusive, l’enseigne occupe 4 000 m2 répartis entre deux bâtiments et sur 3 niveaux, face à Lafayette Anticipations, leur fondation d’entreprise, et non loin du BHV Marais, également sous leur giron. Ici, on mange ce que l’on peut acheter, on achète ce que l’on va manger chez soi et on apprend même à le refaire ! Oscar Farinetti est un fervent défenseur du mouvement slow food. Un mouvement, né à Alba, son pays d’origine, régi par 3 grands principes qui sont la sauvegarde des traditions alimentaires, la préservation de la biodiversité agro-alimentaire et la promotion de produits artisanaux de qualité. Tout un programme !

Mozarella élaborée avec du lait de bufflonnes élevées en plein air, pizzas « alla pala » fines et croustillantes, faux-filet de vache gasconne élevée à l’herbe et maturée 60 jours en filière courte avec Yves-Marie Le Bourdonnec, raviolis frais faits à la main sur place, culatello di Zibello, le jambon roi de Parme, summum de la charcuterie italienne, étals de fruits et légumes de saison installés en plein air … voilà un petit aperçu du meilleur de la gastronomie italienne concentré en plein cœur du Marais !

Avec une certitude, celle non seulement de ne pas repartir les mains vides mais d’en savoir plus sur les origines, le producteur et l’histoire des produits sur lesquels on aura jeté son dévolu.

En tout, 7 points de restauration différents et 8 activités de marché. Au RDC, la « piazza », autour des comptoirs à mozzarella, charcuterie, pâtes et raviolis frais et boucherie, où l’on peut déguster tout ce qui est en vue, vins et cocktails à l’appui. La boulangerie (pain frais fait sur place), un marché de fruits et légumes, l’épicerie fine (1 500 références de produits italiens au bas mot (huile d’olive, vinaigre balsamique, sauces tomate, pâtes artisanales, noisettes du Piémont, j’en passe et des meilleures !), le bar à « espresso e gelati », un bar à cocktails, Le Torino, où 8 cocktails signature à base de vermouth vous attendent dès le 2 mai (negroni en tête).

À l’étage, les restaurants « Pasta » et « Pizza » et l’école de cuisine pour apprendre à cuisiner et à refaire ce que l’on a dégusté sur place, come la mama ! Au sous-sol, l’Osteria del Vino pour des accords mets et vins, Il Bar del Vino, pour une restauration légère (vins et antipasti), enfin l’Enoteca, la plus grande cave de vins italiens de Paris – 1 200 étiquettes, sinon rien ! – non loin de la cave à fromages… Le problème ? Une fois à l’intérieur, on risque de ne plus jamais en sortir !


37, rue Sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, Paris III. www.eatalyparismarais.com

(Photos Thibaut Voisin)

 

 

Si vous avez aimé, partager
Article parCaroline Knuckey
Dans la même
rubrique


Dîner veggie lire
Edern, presque l’Eden lire
Ir-riz-istible ! lire
Stéphane Labous expose à l’Upper Concept Store lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #137



Commander Montres #116

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique