Style > Mode & codes
écrit le 12 février 2020
modifié le 24 février 2020

André Juillard, le chef de file de la ligne claire, s’expose

Après le succès de la vente aux enchères dédiée à André Juillard, figure incontournable de la bande dessinée, la galerie Daniel Maghen lui consacre une rétrospective à découvrir sans tarder ! Jusqu'au 22 février.

Avec Les 7 vies de l’épervier et les aventures de Blake et Mortimer, reprise de l’œuvre d’E.P Jacobs, André Juillard est indéfectiblement le chef de file de la bande dessinée historique. Mais il est aussi à l’aise avec le monde contemporain comme en témoignent les albums Le Cahier Bleu, Après la pluie et dernièrement, les récits de Léna où se mêlent des enjeux géopolitiques.

La bonne nouvelle c’est que la Galerie Daniel Maghen réunit son univers avec une grande rétrospective. Plus de 300 originaux sont présentés issus des séries cultes Blake et Mortimer, Les 7 vies de l’épervier, Le Cahier bleuPlume aux vents, mais aussi ArnoDouble 7, MasquerougeMezek, Le Triangle secret et Léna. Dépêchez-vous, c’est jusqu’au 22 février.

Ses crayonnés, aquarelles, planches, illustrations et couvertures révèlent tout l’ampleur de son travail d’observations et de documentations. Nous entrons dans les coulisses de ses mises en couleurs et encrages, de ses découpages et compositions. Le trait est précis et d’une infime justesse.
Ode à ses héroïnes. L’exposition dévoile une sélection de dessins plus intimes et sensuelles autour de ses envoûtantes aventurières Ariane, Louise et Léna.
Et pour la première fois, sont exposés les carnets personnels de l’artiste.

Une exposition exceptionnelle qui sera également publié aux éditions Daniel Maghen en mai prochain. Une parution à suivre de près pour les passionnés et collectionneurs.

Rétrospective André Juillard, à la Galerie Daniel Maghen, 36, rue du Louvre, Paris.
Du mardi au samedi, de 10h30 à 19h00.

Illustration originale d’André Juillard, « Plume aux vents ». Encre de Chine et encre de couleur sur papier.

Si vous avez aimé, partager
Article par Thu-Huyen Hoang
Dans la même
rubrique


acqua di parma covid19
Acqua di Parma s’engage contre le Covid-19 lire
Anthony Garçon : Le style en défense lire
Montezuma ou la gastronomie en haute fidélité lire
Ça glisse ? lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #141



Commander Montres #119

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique