Style > Mode & codes
écrit le 29 août 2019
modifié le 2 août 2019

Hast, copains comme chemises

« Dépoussiérer le marché de la chemise », c’est le mantra des 3 amis qui ont fondé en 2012 la marque Hast. Des pièces haut de gamme aux détails soignés et aux matières nobles, fabriquées en Europe, sans y laisser sa chemise.

Chemise Voyage extra-ajustée à rayures, collection Premium. Cravate en maille de soie.


Chemise Voyage extra-ajustée à rayures, collection Premium. Cravate en maille de soie.

Hast, c’est l’acronyme d’« Honest And Simple Trend » et la griffe de 3 amis : Emmanuel Deniau, Thomas Diez et Samy Ziani. Constatant à quel point il est difficile de trouver sur le marché des modèles à la fois nobles, indémodables et abordables, les comparses fondent leur marque de chemises au rapport qualité-prix canon. Le résultat a dépassé toutes leurs espérances.

LES AFFRANCHIS

En moins de 7 ans, Hast s’est fait une place parmi les grands. Si la jeune maison a débuté avec quelques références business et casual, elle a désormais développé une ligne premium et une gamme d’accessoires : cravates, nœuds papillon, chaussettes, gants, boutons de manchette…

Elle vient aussi de lancer des vestes de travail, des blazers et des chinos. De bons basiques, ultra chics. Les chemises d’excellente facture qu’ont revêtu Yann Barthès, Antoine de Caunes ou encore Laurent Delahousse ne coûtent pourtant qu’entre 54 à 94 €.

COMMENT EXPLIQUER UN PRIX SI COMPÉTITIF ?

Thomas, Samy et Emmanuel ont mis au point un business model qui réduit drastiquement les coûts en se passant de distributeurs externes, ne margeant qu’à x2 quand les chemises des enseignes traditionnelles arrivent en boutique avec un prix multiplié par 5.

Les modèles passent de l’atelier au vestiaire, sans intermédiaire. Une transparence que les clients apprécient.

Au même titre que la qualité des matières (twill ou popeline de coton double retors) provenant des meilleurs tisseurs, les coupes toujours flatteuses et les finitions impeccables (coutures 6 ou 7 points par centimètre, boutons cousus en point de croix ou zampa di gallina, hirondelles de renfort, col à toute épreuve). Désarçonnant pour un coût si modique, d’autant que Hast confectionne ses chemises en Europe.

Chemise Voyage pied-de-puce bleu, collection Premium. Cravate verte en maille de soie. Blazer en lin et coton, bientôt disponible.

UNE BOUTIQUE CONNECTÉE

Ses pièces intemporelles, la griffe française a fait le choix de les commercialiser sur son site internet, dans des pop-up stores ou corners éphémères et dans son magasin connecté du quartier du Sentier.

Un lieu d’échanges qui dispose d’un espace se transformant tantôt en atelier de broderie, tantôt en barber shop. Les clients y essaient les modèles, glanent des conseils, peuvent acheter sur place ou commander via les iPad mis à leur disposition, recevant leur sélection deux jours plus tard à la maison.

Une méthode qui évite stocks et surproduction, gage de durabilité. C’est ainsi que Hast conserve son essence : l’honnêteté et la simplicité.

Chemise blanche lin et coton.

Si vous avez aimé, partager
Article par Romane Sinibaldi
Dans la même
rubrique


Good Life ! Slow depuis 1980 lire
Henry Poole et Canada Goose : la collaboration inattendue lire
La cravate au sommet lire
Le chemisier d’Agnelli et de Trump lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #139



Commander Montres #117

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique