écrit le 5 décembre 2017
modifié le 5 décembre 2017

Hublot et Berluti tourbillonnent ensemble

Les montres créées par Hublot en association avec Berluti vont par paire. La Classic Fusion Tourbillon Berluti Scritto a été dévoilée dans deux interprétations, l'une, en King Gold et l'autre, en version All Black. Après le chronographe, voici donc un tourbillon.

Loin de pantoufler dans une tradition horlogère suisse parfaitement maîtrisée, la manufacture contemporaine ne cesse d’innover, de surprendre, d’étonner. Déjà, en 2016, la première collection portant la double signature de l’horloger et du bottier apportait une dimension nouvelle avec des cadrans en cuir patiné au cœur de la montre. Alliance des savoir-faire des artisans des deux ateliers, ils ont nécessité un travail minutieux pour stabiliser pleinement le cuir, matière vivante et naturelle, et l’adapter aux contraintes techniques particulière de l’horlogerie. Les amateurs y ont tout de suite reconnu la sophistication derrière l’apparence simple d’une montre à trois aiguilles. Puis vint le chronographe, apportant à ces pièces d’exception l’une des complications horlogères les plus désirées.

Hier au soir, c’est une nouvelle dimension qui s’est ouverte avec la présentation du tourbillon par Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot, et Antoine Pin, Vice-Président Exécutif de Berluti, place Vendôme, à Paris.

Antoine Pin, Vice-Président Exécutif de Berluti, et Ricardo Guadalupe, CEO de Hublot

Qu’il soit noir ou brun, le cadran en cuir Berluti, marqué du motif Scritto propre à la griffe parisienne, est entaillé d’une ouverture ronde, à 6 heures, faisant apparaître la cage du tourbillon. Une nouvelle prouesse. Ces deux séries de montres, aux boîtiers de 45 mm de diamètre, ne sont proposées qu’en deux séries limitées de 20 pièces. Chacune est livrée dans un coffret Berluti Bespoke contenant un set complet de cirage Berluti, avec ses crèmes et ses brosses.

Le tourbillon Hublot apparaît grâce à une ouverture dans le cadran en cuir Berluti

 

 

 

Si vous avez aimé, partager
Article par Frédéric Brun
Dans la même
rubrique


Hublot & Berluti : le chrono

lire

hyt H0 La quintessence

lire

Chopard L.U.C Full Strike : l’heure de la consécration a sonné

lire

Un horloger dans les vignes

lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


Commander Monsieur #128

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version papier, numérique ou les deux



Commander Montres #110

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique