Style > Les élégants du siècle
écrit le 19 février 2018
modifié le 16 mars 2018

Icône : Jean-Claude Killy

Il y a 50 ans, il devenait triple champion olympique à Grenoble. Aujourd'hui, il salue les exploits de Martin Fourcade qui détient désormais le record de médailles d'or aux JO d'hiver. Ambassadeur glamour de Val d’Isère et businessman averti, JCK incarne pour toujours l’idéal sportif.

photo boulat pierre/sipa


photo boulat pierre/sipa

SES PILOTES

Swing en métal chromé, verres unis, 330 €. Vuarnet.

Pas de masque aux verres polarisés mais juste une paire de pilotes. Jean-Claude Killy en développera une ligne capsule en collaboration avec Vuarnet dans les années 90 dont certains modèles ont été réédités. Swing en métal chromé, verres unis, 330 €. Vuarnet.


SA ROLEX

Comme Paul Newman, il a une Rolex à son nom. Un chronographe triple quantième qu’il porta pendant toute sa carrière. Produit en 1960, référence 6236, en acier monté sur un bracelet Jubilée, il affiche les jour, mois et date. Un collector exceptionnel qui dépasse les 200 000 € aux ventes aux enchères.


SON BANDANA

Par temps blanc ou sous un soleil de plomb, JCK s’est toujours servi d’un bandana rouge façon cowboy pour se protéger. Même lorsqu’il skiait torse nu !


SON ÉQUIPEMENT

Il crée sa propre marque de vétements de ski en 1977. Rachetée par le groupe Millet, déjà propriétaire notamment de Eider, la licence Killy n’est plus reconduite depuis le mois de décembre 2015. La légende continue sur les pistes, le style Killy reste plus tendace que jamais : fuseau classique bleu marine, veste rouge et accessoires bleu blanc rouge… Fuseau Fusalp, 250 €. Pull Eider, 80 €. Gants Black Crows, 130 €.


SA STATION

Né à Saint-Cloud, il s’installe à Val d’Isère qui devient son village d’adoption. Même s’il est surnommé le Chinois par les Avalins, il s’impose comme le meilleur ambassadeur de la station. Avec la FIS (Fédération Internationale de Ski), il crée le légendaire Espace Killy entre Val et Tignes et obtient l’organisation, toujours à Val, du Championnat du monde de ski en 2009.


SON RESTO

La Ski Gallery & Fondue Factory est le plus branché des restaurants de Val d’Isère. Parmi les skis anciens exposés à l’entrée de l’établissement, ceux de JCK, signés par sa main, avec lesquels il a remporté les championnats du monde de Portillo en 1966.


SA VOITURE

Killy a fait un peu de sport automobile, et il a notamment couru sur le circuit du Nüburgring, au volant d’une Porsche 911 (Photo). En 1968, il sera aussi 3ème en catégorie Grand Tourisme au Mans, sur Porsche 911T (équipe officielle Porsche) avec le grand pilote français Jean Guichet.
Si vous avez aimé, partager
Article par Hervé Borne et Janis Burton
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #134



Commander Montres #114

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique