Style > Les élégants du siècle
écrit le 11 mai 2020
modifié le 13 mai 2020

LES INTERVIEWS #MONSIEURCONFINÉ

Retrouvez chaque semaine, les minis questionnaires d'hommes inspirants et très Monsieur dans l'intimité de leur confinement.

De gauche à droite : Arnaud Belloni, directeur monde de Citroën / Vartan Sirmakès, CEO et co-fondateur du groupe Franck Muller / Martial Arnaud, fondateur de la maison Artling / Jean-Claude Biver, président de la division horlogerie et joaillerie du groupe LVMH.


De gauche à droite : Arnaud Belloni, directeur monde de Citroën / Vartan Sirmakès, CEO et co-fondateur du groupe Franck Muller / Martial Arnaud, fondateur de la maison Artling / Jean-Claude Biver, président de la division horlogerie et joaillerie du groupe LVMH.

#MONSIEURCONFINÉ : Arnaud Belloni, directeur marketing monde de Citroën

Lieu d’incarcération ? Saint-Georges-de-Didonne, Charente Maritime chez moi.

Emploi du temps ? De 7H30 à 18H30 calls et visioconférence.

Ce qui vous manque le plus ? Les voyages… l’adrénaline.

Uniforme ? Chaussettes Burlington, gommino Tod’s, chino beige et tee-shirt basique Club Monaco.

Le positif dans tout cela ? Être en vie et garder ses proches et amis en vie.

La première chose que vous ferez à la libération ? Un énorme aperitivo !


#MONSIEURCONFINÉ : Vartan Sirmakès, CEO et co-fondateur du groupe Franck Muller

Lieu d’incarcération ? Je suis à Genève où le confinement est beaucoup plus libre qu’il ne l’est en France.

Emploi du temps ? Je travaille à mi-temps et j’arrive à la Manufacture vers midi, puis un peu d’exercices vers 16 h.

Ce qui vous manque le plus ? Le train de vie usuel qui implique beaucoup de transactions.

Uniforme ? Je garde une tenue de bureau habituelle mais de temps en temps, je me permet de venir en tenue plus décontractée. Il y a peu de visiteurs en ce moment.

Le positif dans tout cela ? Ce calme nous donne le temps à la réflexion et nous donne l’opportunité de nous remettre en question.

La première chose que vous ferez à la libération ? Je me réjouis d’aller à nouveau déguster un repas en famille dans mon restaurant préféré.


#MONSIEURCONFINÉ : Martial Arnaud, fondateur de la maison Artling

Lieu d’incarcération ? Vaucresson.

Emploi du temps ? Vers 8h, lecture de la presse généraliste on-line et de la newsletter FashionMag reçue durant la nuit. Je finis généralement par un petit tour sur le site de L’Équipe.

Après un bon petit déjeuner, séance de travail de 9h à 13h avec au programme : Skype avec mes équipes de l’atelier au Portugal, nombreux appels à mon cabinet comptable et aux établissements financiers pour organiser la reprise.

13h-14h : pause déjeuner souvent au soleil dans le jardin.

14h-16h30 : séance de travail dédiée à la mise en place d’outils, de process, de supports, etc.

16h30 : temps consacré à la famille et aux activités sportives telles que le home-trainer sur Zwift !

21h : ciné-club.

Ce qui vous manque le plus ? La possibilité de se déplacer, de voyager, de partir…

Uniforme ? Chemise en jeans, chinos et sneakers.

Le positif dans tout cela ? J’ai un enfant d’1 an et cette période de confinement est une formidable opportunité de le voir grandir au quotidien et de pouvoir passer du temps avec lui.

La première chose que vous ferez à la libération ? Côté pro, réouvrir la maison Artling et son atelier avec mes équipes. Côté perso, une longue sortie à vélo en Vallée de Chevreuse.


#MONSIEURCONFINÉ : Jean-Claude Biver, président de la division horlogerie et joaillerie du groupe LVMH

Lieu d’incarcération ? Dans ma maison de Schindellegi (sur le lac de Zurich) avec mon épouse et nos chiens.

Emploi du temps ? Travail, lecture, sport, dégustation des vins de ma cave.

Ce qui vous manque le plus ? La liberté.

Uniforme ? Training et tee-shirt.

Le positif dans tout cela ? Le repos, le recul et la réflexion.

La première chose que vous ferez à la libération ? Voyager pour aller embrasser ma famille et mes amis.


RETROUVEZ TOUS LES INTERVIEWS DE NOS #MESSIEURCONFINÉS, ICI.

Si vous avez aimé, partager
La rédaction
Dans la même
rubrique


Les interviews #MonsieurConfiné lire
Les Ringards, du style et de l’influence lire
Les interviews #MonsieurConfiné lire
Les sneakers : le nouvel « objet d’art » sur lequel investir ? lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #145



Commander Montres #121 Automne 2020

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique