Style > Mode & codes
écrit le 9 mars 2018
modifié le 19 mars 2018

Le 14 mars, venez nombreux à la journée Dandy's Nights : 10 places sont à gagner sur Facebook

Le 14 mars, monsieur vous attend au Plaza Athénée à l’occasion de la 3e édition de les Dandy’s Nights. Un événement regroupant une quinzaine de maisons au savoir-faire unique pour le plaisir des élégants et amateurs de beau de plus en plus nombreux. Des places à gagner sur Facebook.  

Ça se passera au premier étage.

Le 14 mars, les prestigieuses suites de l’hôtel Plaza Athénée seront transformées en un parcours shopping insolite – très Monsieur. Pas à pas, l’itinéraire d’un élégant raffiné se dessinera, dévoilant les scénographies et ateliers de maisons dont le dénominateur commun sera l’art de faire, l’art de bien faire. Et l’élégance, bien sûr.

Les montres François-Paul Journe, les chemises Daniel Lévy, le tabletier Elie Bleu, les lunettes des Ateliers Baudin, les souliers Bocache & Salvucci, le maroquinier Camille Fournet, le tailleur Cifonelli, les systèmes audio Bang & Olufsen, le site Ambassade Excellence… La visite s’achèvera par les 3 bars Monsieur : le bar à cravates Marinella, celui de Mes Chaussettes Rouges et enfin, le bar à bichonnage du cireur Reflet de Cuir.

Le temps d’une journée, d’une parenthèse à l’hôtel, une quinzaine de marques présenteront ainsi leurs savoir-faire et nouveautés. Au programme : belle matière, chic et artisanat. Un triptyque dont raffolent de plus en plus les hommes soucieux de leur style et de leur apparence.

En effet, aujourd’hui, ce n’est plus Madame qui achète pour Monsieur. Monsieur sait ce qu’il veut. Et plus seulement par besoin mais par envie. « Jusqu’au XIXe siècle, explique le sociologue de la mode Frédéric Godard, les hommes étaient aussi coquets que les femmes. Après la Révolution française, il y a eu un grand renoncement masculin à la mode. Les bourgeois se sont mis à porter des costumes sobres et ont laissé le faste à leurs épouses. Depuis une dizaine d’années, on assiste à une réappropriation progressive de la mode par les hommes. »

De plus en plus connaisseur

Un fait particulièrement vrai chez les 25-35 ans qui dépenseraient plus pour leur garde-robe que la femme. Mais attention, la consommation masculine reste différente, principalement axée sur le confort, la bonne facture et la durabilité.

Ce qui a changé, c’est qu’aujourd’hui, l’homme est doté d’une plus grande culture du vêtement. Matières, coupes, harmonies des couleurs, de plus en plus connaisseur, il sait ce qui lui va. Presque plus aucun détail ne lui échappe. Il faut dire que, comme dans tous les secteurs, il a accès à une manne d’informations (pas toujours pertinentes). Sur internet, blog, sites, forum dissèquent « la construction d’une épaule napolitaine », « les lignes de jambes des pantalons » ou « le cousu trépointe d’un soulier ».

Le nouveau Colette, pour « Nous » les hommes

À cet égard, chers lecteurs, sur toutes les questions de style, on ne saurait trop vous conseiller de surfer sur Monsieur.fr. Une mine de conseils. En librairie, les guides du style pullulent. Sur instagram, on ne compte plus les influenceurs homme qui, à coups de posts et de likes, imposent leur look autant auprès des followers qu’auprès des marques. L’homme a désormais ses fashion weeks : Londres, le salon Pitti Uomo à Florence, Milan, Paris, New York…

Le luxe masculin représenterait 40 % du marché mondial (Bain & Company). Autant dire que le secteur est prometteur. L’homme dispose aussi de ses boutiques, grands magasins et de ses propres concept-stores qui proposent à présent une offre plus pointue mettant en avant les savoir-faire. Exemples avec la Garçonnière et sa mode casual, MR S. Motorcycles et son univers « on the road », Jinji et ses denims nippons, Archive 18-20 et son art de vivre… Même le nouveau Colette – Nous –, situé rue Cambon, se destine lui aussi principalement aux hommes.

Courez aux Dandy’s Nights !

Devant cette demande toujours plus avide de découvertes, pas étonnant que des salons dédiés aient vu le jour. Le premier est sans doute le Salon de l’Homme, en 2015. Si le succès économique s’est avéré mitigé, durant les 2 éditions, les visiteurs, eux, étaient bel est bien là. On attend donc avec impatience son nouveau format baptisé Men Mania qui n’a pu voir le jour cette année – le secteur restant encore fragile – mais qui sera bientôt à Paris, Bordeaux et Lyon. Mais, pour le moment, courez aux Dandy’s Nights ! Nous vous y accueillerons avec plaisir pour partager notre passion du style et l’élégance.

 


INFORMATIONS PRATIQUES
Dandy’s Nights, le 14 mars 2018
Ouverture des ateliers au public de 11h à 17 h
Prix : 12 €.
Entrée par le 27 avenue Montaigne, Paris VIII.


VITE 10 PLACES À GAGNER SUR FACEBOOK

Si vous avez aimé, partager
Article par Janis Burton
Dans la même
rubrique


Comment sera l’homme de l’hiver 2018 ? lire
Deejo : un style tranchant lire
8 Questions de style fondamentales lire
Les 5 snobismes du mois de mars lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


Commander Monsieur #130

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version papier, numérique ou les deux



Commander Montres HS collectionneur 2018

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique