jouets > Sports
écrit le 12 janvier 2018
modifié le 22 janvier 2018

La Grande Odyssée : l’aventure grandeur nature

Comment vivre le frisson du Grand Nord au coeur des Alpes ? Course de traîneaux à chiens exceptionnelle, La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc conjugue exploit sportif et magie de la montagne. Dépaysement assuré.

En Alaska, en Sibérie, ou dans le Grand Nord Canadien, les équipages de traîneaux peuvent parcourir une centaine de kilomètres dans une journée, au coeur d’espaces immenses et vierges. Quelques rendez-vous sportifs y fédèrent les amateurs de cette discipline singulière fondée sur la relation de confiance entre l’homme – le « musher », tel est le nom du « pilote » de l’attelage – et l’animal. Pas de rênes ni de gouvernail.  La voix est le seul lien entre la force canine et la stratégie du meneur. A ces spécificités, La Grande Odyssée apporte une particularité supplémentaire : la montagne. Avec plus de 22 000 mètres de dénivelé cumulé, la course française, créée en 2005 par Henry Kam, s’est imposée comme la plus sportive et la plus difficile.

La Grande Odyssée fait vivre le frisson du Grand Nord au coeur des territoires de Savoie Mont Blanc

400 chiens, 15 mushers, 628 kilomètres de course et 22 000 mètres de dénivelé.

Il faudra 11 jours et 10 étapes, dont certaines nocturnes, aux 15 mushers, issus d’une dizaine de nationalité, pour venir à bout des 628 kilomètres. Pour les quelques 400 chiens, c’est aussi une épreuve d’endurance, sous la vigilance constante de leurs soigneurs – les« handlers » – et de l’équipe fournie des vétérinaires de l’organisation. Avec des épreuves longues, un parcours ponctué chaque jour d’étapes dans les stations de montagne rassemblant un public de plus en plus nombreux au fil des années, la course est un événement majeur de janvier et s’insère dans le calendrier mondial de la discipline.

Une compétition internationale

Course internationale de haut niveau, cette compétition permet aussi au public de découvrir que, contrairement à l’image d’Epinal du trappeur se laissant tracter par ses chiens, mener un traîneau à chiens, surtout en dénivelé alpin, avec les pentes et les dévers, est un sport très tonique et physique supposant des qualités d’anticipation et d’équilibre, et nécessitant de faire corps avec le traîneau et les chiens.

La beauté des chiens ne doit pas faire oublier qu’ils sont aussi des athlètes de haut niveau

Huskys, Malamutes, Samoyèdes ou Groënlandais

Des attelages le plus souvent constitués de chiens endurants et robustes, comme les Samoyèdes, les Malamutes ou les Groënlandais – les favoris des grands explorateurs polaires comme Paul-Emile Victor – et, parfois, des fameux Huskys sibériens. Très résistants aux températures extrêmes mais peu endurants, les chiens aux yeux bleus ne sont pas à leur avantage dans les dénivelés de Savoie et de Haute-Savoie.

Une compétition sportive de haut niveau soutenue par l’horloger Hublot

Hublot dans la course

Enthousiasmée par le caractère hors-norme de ce sport en pleine communion avec la nature, la maison horlogère suisse contemporaine Hublot s’est associée en 2015 à La Grande Odyssée, et à même réalisé deux éditions limitées exclusives. D’abord avec une Classic Fusion Aerofusion Chronograph, en 2016, puis une Classic Fusion spéciale en 2017.

En pratique :

La Grande Odyssée Savoie Mont Blanc, 14 ème édition, du samedi 13 au mercredi 24 janvier 2018.  Après un prologue à Samoëns le 13 janvier, la première étape de Morillon pour rejoindre les Montagnes du Giffre, au nord de la Haute-Savoie. Après un passage par Megève, Pralognan la Vanoise, La Plagne, et Val Cenis, l’arrivée est prévue le 24 janvier à Bonneval-sur-Arc, en Haute Maurienne Vanoise.

La course s’insère dans le calendrier des grandes courses mondiales, comme l’Iditarod ou la Yukon Quest

Si vous avez aimé, partager
Article par Frédéric Brun
Dans la même
rubrique


L’appel de la nature lire
Le renouveau (chic) de la petite reine lire
Comment rester chic au sport d’hiver lire
Le saviez-vous ? Le bracelet de la Rolex de Paul Newman est français. lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #134



Commander Montres #114

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique