écrit le 12 août 2017
modifié le 26 octobre 2017

La veste en seersucker

S’il y a une matière qui va bien avec l’été, c’est le seersucker. Découvert en Inde par les Anglais, il est finalement devenu un basique américain dans les années 50. C’est surtout les WASP de la Côte Est qui le portaient à Nantucket ou Cape Cod. En coton gaufré ultraléger, ce tissu est parfait pour affronter la chaleur. L’authentique est à fines rayures bleues, roses ou grises. Il se porte en costume ou sur une veste pour un look dépareillé. De belles déclinaisons chez Jkeydge, Crémieux et aussi l’Italien Boglioli.

Si vous avez aimé, partager
Article parLa rédaction
Dans la même
rubrique


La veste Dolce Vita lire
La veste en toile huilée lire
Le pantalon treillis lire
Les 714 lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #140



Commander Montres #118

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique