Style > Les éléments de style
écrit le 12 août 2017
modifié le 18 octobre 2017

Le smoking, la tenue qui ne pardonne pas

S’il y a bien une tenue qui flatte celui qui la porte, c’est le smoking, appelé aussi « tuxedo » aux USA et « dinner jacket » en Angleterre. Mais attention, ce dress code du soir obéit à des règles très strictes dont il vaut mieux, dans un premier temps, ne pas s’affranchir. Dans l’uniformité noire et blanche d’une soirée black tie, le moindre faux pas ne pardonne pas. Ce qu’il faut savoir : droit ou croisé, à col châle ou en pointe (jamais cranté), le smoking est toujours noir ou bleu nuit. La veste peut être en velours ou à motif black watch tartan. Le revers du col, les boutons et les poches (droites passepoilées) tout comme le nœud papillon, le cummerbund (la ceinture) et le galon du pantalon sont en soie gros grain. La chemise est blanche, à poignets mousquetaire, col droit et à plastron. Le col cassé est toléré. Ne pas oublier la pochette blanche. Sinatra la portait en soie rouge… périlleux. Et surtout éviter les chaussettes blanches et les nœuds autres que noirs. Brioni fut pendant longtemps le fournisseur officiel de James Bond. (Photo Arnys)

Si vous avez aimé, partager
Article parLa Rédaction
Dans la même
rubrique


Le shetland fair isle lire
Le tee-shirt lire
Les chaussures du soir lire
Le kilt lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #135



Commander Montres #115

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique