savoir-vivre > Bon vivant
écrit le 14 mai 2018
modifié le 16 mai 2018

Les effervescents : de l’or en bulles

Si le Champagne reste le roi de la fête, le Prosecco Italien, le Cava Espagnol et surtout le Crémant Français deviennent incontournables. Moins formels, plus décomplexés et tendance pour les cocktails, ils pétillent dans nos verres pour le plaisir du palais … Et du porte-monnaie.

Les effervescents peuvent sabrer le champagne : ils ont progressé de 7,1 % en volume et de 2,9 % en valeur, la production totale avoisinant désormais les 8 millions… d’hectolitres ! Félicitations à l’Europe : la France, l’Italie et l’Espagne monopolisent 85 % du marché à l’export. Mais si l’Hexagone reste en tête, c’est surtout grâce au champagne, qui pèse encore 90 % sur ses exportations de bulles.

En revanche, elle s’est faite doubler côté volume par l’Italie avec son Prosecco puis par l’Espagne et son Cava catalan. Ni vous ni moi n’avons pu échapper un jour à « un bon crémant vaut mieux qu’un mauvais champagne ! ». Sauf que si le crémant séduit de plus en plus de consommateurs ce n’est pas juste parce qu’il est une alternative plus économique au nectar de Reims, c’est aussi parce qu’en consommer apparaît désormais plus tendance, moins formel et plus décomplexé !

Ce vin mousseux obtenu par méthode traditionnelle bénéficie de 8 appellations, (Crémant d’Alsace, de Bordeaux, de Bourgogne, de Die, du Jura, de Limoux, de Loire et de Savoie), au total ses 9 400 hectares produisent plus de 87 millions de bouteilles par an !

Volume de gaz

Mais au fait qu’est-ce qu’un vin effervescent ? Réponse : tous les vins contenant du gaz carbonique (le fameux CO2). Mais encore ? Selon la réglementation européenne, la distinction s’établit en fonction du volume de gaz dans le vin et dans la pression qu’il exerce dans la bouteille. C’est ainsi qu’un vin tranquille se caractérise par un taux de COinférieur à 1 gramme par litre, ce qui sous-entend qu’il n’exerce donc pas de pression dans la bouteille. Un vin perlant contient de 1 à 2 g de CO2 par litre ce qui produit dès lors une pression inférieure à 1 bar. Soumis à une pression de 1 à 2,5 bars, un vin pétillant (bulles légères) contient de 2 à 4 g de CO2 par litre. Quant au vin mousseux (champagne, crémant), sa teneur en gaz carbonique, étant supérieure à 4,5 g par litre, exerce une pression de l’ordre de 3 à 6 bars dans son flacon. D’où la nécessité de boucher les bouteilles avec des bouchons renforcés par des muselets. À chaque crémant, ses cépages et donc sa typicité.

Prise de mousse identique au champagne

Les différents crémants produits sont vinifiés selon la méthode dite traditionnelle. Identique à celle utilisée en Champagne, la prise de mousse s’effectue en bouteille, le vieillissement sur lattes dure au minimum 9 mois mais peut atteindre 2 à 4 ans pour les cuvées premium. Que le vin soit blanc ou rosé, l’AOC Crémant garantit un raisin vendangé à la main, un moût de qualité, un taux de soufre maîtrisé et une teneur en sucre inférieure à 50 g/l. Quant à son prix, il est juste idéal pour pouvoir ouvrir une bouteille sans rien avoir de particulier à célébrer sinon le moment présent !

Les chouchous des cartes cocktails 

C’est aussi grâce à leurs prix aussi doux que leurs goûts que ces effervescents sont aujourd’hui si chouchoutés sur les cartes des cocktails et par une clientèle jeune et urbaine. D’abord parce que sans avoir obtenu une mention au Bac option mixologie, on peut facilement les réaliser soi-même chez soi, ensuite parce qu’un peu de nouveauté donne envie. Pour preuve, la marque catalane Freixenet, grâce à son fameux Cordon Negro disponible partout, a su revisiter tous les cocktails classiques, de la Sangria au Gin Fizz, histoire de faire pétiller et durer nos soirées de noctam’bulles !


Bluffante à l’oeil et au goût !
Cuvée Marie Ambal Maison Veuve Ambal

Fleuron de cette belle maison familiale qui fête cette année ses 120 ans, cette cuvée est ce qu’il y a de plus abouti en Crémant de Bourgogne blanc. Affiné sur lattes pendant 36 mois, sa robe dorée et sa bulle fine augurent déjà de la qualité du vin. Au nez, il est complexe et présente des notes florales et fruitées de pamplemousse. En bouche, il affirme des saveurs de pain toasté ainsi qu’un bel équilibre notamment sur une cЩte de veau à la crème ou un comté affiné. Un régal !

Où : Grande distribution et boutique en ligne : www.veuveambal.com

Prix : 16,80 €


Pour la fête, toujours prête !
Cordon Negro, Freixenet

La cuvée star de Freixenet cache sous les dessous de sa bouteille noire une belle robe jaune pâle soutenue par des arômes fruités et gourmands. Festive, Cordon Negro se boit tout autant sur la fraîcheur, nature, qu’en base de cocktails qui font pétiller les soirées jusqu’à tard dans la nuit !

Où : Grande distribution

Prix : 5,95 €


Un nec plus nectar
Le Crémant Instant Bordeaux de Bertrand Ravache

Tout dernier né de la Maison Bertrand Ravache, ce crémant haut de gamme est d’un rapport qualité prix hors concours ! La prise de mousse, étape clé de l’élaboration du crémant, est réalisée dans d’anciennes carrières calcaires à température et hydrométrie régulées naturellement. Au nez, des notes d’acacia, d’agrumes et de poires se mêlent aux arômes d’épices et de torréfaction. La structure en bouche est équilibrée, la finale longue et fruitée. Le nec plus ultra pour un repas qui pétille dès l’entrée.

Où : Grande distribution et sur le site www.bertrandravache.com

Prix : 9,90 €


Une pépite
Crémant de Bourgogne dosage zéro blanc de blanc 2013 Simonnet-Febvre

Ce crémant blanc de blanc – pour fins connaisseurs car sans adjonction de sucre – au nez d’agrumes est un pur chardonnay. En bouche, beaucoup de fraîcheur et de vivacité, la bulle fine y explose sur le palais en une finale riche et longue. Bluffant sur une tarte aux fruits et en apéritif !

Où : Cavistes et sur le site www.simonnet-febvre.com

Prix : 16,25 €


Bulles d’or
Cuvée Louis Ferdinand Saumur blanc brut 2013 Ackerman

Ce crémant de Loire est d’une grande finesse grâce à ses 3 ans d’élevage sur lies. Résultat un vin complexe, marqué par des fruits mûrs à chair blanche, des fruits secs et des épices douces type muscade et safran, des bulles discrètes et une bouche ample et fraîche finement épicée de poivre blanc avec une persistance citronnée. La cuvée idéale pour accompagner des huîtres, des sushis, des Saint-Jacques et du saumon gravelax.

Où : Cavistes et sur le site www.ackerman.fr

Prix : 18,90 € (départ cave)

Si vous avez aimé, partager
Article par Florence Hernandez
Dans la même
rubrique


Le Meurice : un concentré d’histoire de paris lire
Ma cave, mode d’emploi lire
Les 5 snobismes du mois de mai lire
Le monde perdu de la Cafe Society lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #132



Commander Montres #113

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique