montres > Air du temps
écrit le 23 octobre 2018
modifié le 25 octobre 2018

L’heure est à la modularité

De jeunes marques tricolores misent sur la personnalisation pour redonner de la vivacité à l’horlogerie française.

Sartory-Billard


Sartory-Billard

Avec son ingénieux système de changement de carrure et de bracelet, la Chronostase de Fugue, motorisée par un calibre automatique suisse, s’adapte aux envies en un tournemain. Typées plongeuses, les Néo et Rétro de Hegid ont un autre système de changement de carrure et un mouvement automatique suisse. Sophistiquée, la SB02 de Sartory-Billard propose de varier les lunettes. La couleur et les matières, y compris techniques, telles que le carbone, mais à l’aide d’un outil. Le mouvement automatique est japonais. Routine joue la carte de l’AOC et du commerce équitable pour ses Originale et Radar, avec une fabrication locale et 86%des composants faits en France. Les puristes regretteront le mouvement à quartz de ces montres sobres et au chic de bon aloi.

1- Routine / 2- Hegid / 3 -Fugue

Si vous avez aimé, partager
Article par Frédéric Brun
Dans la même
rubrique


Jaeger-LeCoultre, la Reverso Duoface devient personnalisable lire
La montre d’aviateur lire
Citizen, jeune centenaire lire
Vacheron Constantin et Bucherer : l’heure bleue lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #133



Commander Montres #113

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique