jouets > Sports
écrit le 14 avril 2020
modifié le 14 avril 2020

L’interdiction du jogging

Une bonne nouvelle ne vous aura pas échappé, la semaine dernière :  le ministère de l’intérieur a proscrit le jogging entre 9h et 18h.

Comme quoi c’était un peu injuste de surnommer ce ministre « le Kéké de la république ». Un homme qui interdit le jogging pendant la plus grande partie de la journée ne peut être vraiment un « kéké ».

Comme quoi, le confinement ne réserve pas que de mauvaises surprises.

Coiffé, rasé, masqué, ganté et bien sûr doté d’une « attestation de déplacement dérogatoire », je me risquais dans la rue. Et à ma grande surprise, je remarquais dans la queue devant la boulangerie, nombre de mes concitoyens en tee-shirt informes et jogging. J’en interrogeais un au hasard et en gardant mes distances ce qui m’obligea à parler fort. « Mais vous ne savez pas que c’est interdit, le jogging ? » Il me répondit désarmé, « mais alors qu’est-ce que je vais mettre ? »Tout le monde a bien ri, au point de faire se retourner, furibard, un irréductible  jogger qui croyait qu’on se moquait de lui.

Si vous avez aimé, partager
Article par François-Jean Daehn
Dans la même
rubrique


L’appel de la nature lire
La Grande Odyssée : l’aventure grandeur nature lire
Un peu d’exercices ? lire
sweatshirt
Le sweat-shirt : l’éloge du cool lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #145



Commander Montres #121 Automne 2020

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique