montres > Air du temps
écrit le 21 décembre 2018
modifié le 28 mars 2019

Oris joue la différence depuis 80 ans

Indépendante et familiale, la maison horlogère suisse Oris cultive avec soin sa spécificité. A l’occasion des 80 ans de son modèle signature, la célèbre Big Crown Pointer Date, retour sur une montre outil indémodable.

Les horlogers de la maison Oris n’ont guère pour habitude de courir derrière la mode. Ils préfèrent suivre leur propre voie. Faire leur trace, dirait-on volontiers dans les montagnes enneigées environnantes Hölstein où la marque est implantée depuis 1904. Un esprit de singularité fondé sur des valeurs, une tradition et une ambition. En tout cas bien loin de la vanité. L’orgueil de la maison, c’est de pouvoir proposer des montres justes. La fonctionnalité y va de paire avec l’esthétique. Le superflu ou l’ornement pur n’y sont pas de mise. Une simplicité pragmatique qui a contribué à l’essor de la maison et à son succès. Dans la vallée, les plus anciens se souviennent que les ateliers Oris employaient des années 30 à 60 plus de mille personnes et ont pu produire entre un et deux millions de montres par an. Beaucoup de montres de poches, bien sûr, mais aussi des montres-bracelets, simples et robustes, déjà appréciées pour leur excellent rapport qualité-prix.

Introduite en 1938, la complication Pointer Date d’Oris a été adoptée par les pilotes américains durant la Seconde Guerre mondiale contribuant au succès de cette montre.

Big Crown pointer date, la montre signature d’Oris

La montre qui fait immédiatement référence dans les esprits lorsque l’on parle d’Oris, c’est la Big Crown Pointer Date. Ce garde-temps a su s’installer dans la durée, puisque cette pièce est au catalogue Oris depuis son lancement à l’aube des années 1940. En 1938, plus précisément, Oris développa une complication fonctionnelle désignée sous le terme « Pointer Date ». Pourquoi ce nom ? Tout simplement parce qu’une aiguille indépendante servait à désigner directement la date en la pointant sur un calendrier peint en périphérie du cadran. Pas de petit guichet, comme il était généralement de mise, mais une indication claire, tout comme celle des secondes matérialisée par une petite aiguille indépendante à 6 heures. Cette complication très utile, mariant le goût d’Oris pour l’innovation dans le but de la fonctionnalité, sera adaptée à plusieurs montres, mais c’est en particulier un modèle conçu pour les aviateurs, avec une couronne de grande dimension pour être manipulée sans enlever les gants, qui retiendra l’attention de pilotes américains basés en Grande-Bretagne durant la Seconde Guerre mondiale. L’histoire d’Oris allait rapidement s’écrire en même temps que celle du monde. La plupart de celles et ceux qui ont travaillé pour Oris ont un souvenir lié à leur montre. Ainsi le Dr Rolf Portmann, ancien président d’Oris, conserve-t-il avec la plus grande tendresse une Big Crown Pointer Date de 1954. La montre fut trouvée dans une rue de Hölstein par son père, lui-même directeur commercial chez Oris. Comme personne ne l’a réclama au poste de police, il décida de la donner à son fils. C’était il y a près de 65 ans et la montre, délicieusement vintage aujourd’hui avec son ouverture de cadran de 34 mm de diamètre, fonctionne toujours parfaitement.

Le père du Dr Rolf Portmann, aujourd’hui président d’honneur d’Oris, trouva cette Pointer Date dans une rue de Hölstein en 1954. Comme elle ne fût jamais réclamée par son propriétaire, il l’offrit à son fils. Une histoire de famille.

Le Dr Rolf Portmann, président d’honneur d’Oris, et Rolf Studer, actuel co-CEO de la manufacture horlogère, célèbrent les 80 ans de la montre signature de la maison.

Succès non démenti, cette montre sera interprétée dans de nombreuses versions, en 36 ou en 40 mm, au cours des années. Dans la période récente, elle a plusieurs fois attiré l’attention avec des exécutions en acier, sur bracelet de cuir ou sur un confortable bracelet en acier aux maillons articulés, et des variations de couleurs de cadran, influencées par Le Corbusier, prisées des amateurs (voir notre galerie d’images). Naturellement, la petite série limitée du modèle en bronze – une référence directe au passé industriel d’Oris- à cadran vert s’est très vite envolée chez les marchands pour faire le régal des collectionneurs. Mais qui dit série limitée dit aussi risque de frustration. Ce fut le cas et Oris a décidé de prendre le contre-pied en offrant à ses amateurs une pièce anniversaire très désirable.

Une édition limitée en bronze pour les 80 ans

Pour marquer le 80ème anniversaire de sa montre fétiche, Oris a dévoilé récemment une version spéciale, très logiquement baptisée « Big Crown Pointer Date 80th Anniversary Edition ». Son boîtier de 40 mm, complété par une lunette cannelée et une couronne surdimensionnée, est à nouveau en bronze. Impeccable d’aspect lorsque la montre est neuve, avec des reflets légèrement rosés, ce boîtier va très subtilement varier en fonction de la manière dont la montre sera portée par chacun, rendant chaque exemplaire unique. En effet, bien que stabilisé mais pas figé, le bronze se patine naturellement à mesure qu’il s’oxyde. Les amateurs noteront aussi la teinte verte du cadran, subtilement différente de celle de l’an dernier. Un vert profond, avec une légère allusion au passé militaire et aéronautique de la montre, à l’aspect naturel, qui s’accorde avec justesse avec le boîtier en bronze. Résumons : histoire glorieuse, look typé aviateur, design , complication fonctionnelle, prix doux, pièce emblématique symbolisant l’ADN de la marque et interprétation contemporaine d’une pièce gardant le charme du vintage. Que demander de plus ?


LA GAMME ORIS BIG CROWN POINTER DATE

Si vous avez aimé, partager
Article parFrédéric Brun
Dans la même
rubrique


Omega à l’heure des J.O d’hiver lire
Parmigiani fleurier toric Chronomètre lire
Zenith roule pour la nouvelle Range Rover Evoque lire
UN DEMI-MILLION POUR UNE ROLEX « JAMES BOND » lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #136



Commander Montres #Hors-Série Collectionneur 2019

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique