écrit le 20 septembre 2017
modifié le 20 septembre 2017

OSTAPÉ, Pays Basque

Un magnifique domaine de plus de 40 hectares dans un des plus beaux paysages du Pays basque entre le Pas de Roland et Bidarray. Un charme fou, une tranquillité absolue, un art de vivre unique et, curiosité, un musée Porsche dans les écuries… Tout cela à une demi-heure de Saint-Jean-de-Luz et 40 minutes de Biarritz. Lancé par Alain Ducasse, Ostapé est aujourd’hui la propriété d’Henri Parent qui en est tombé amoureux. Pour initiés qui aiment jouir d’une tranquillité absolue à deux pas de tous les endroits les plus charmants du Pays Basque authentique.
www.ostape.com

 

L’espadrille
Sparte, vous connaissez ? Pas la ville, la plante fibreuse avec laquelle on tressait sa semelle et qui a donné son nom occitan : espardi(l)hos. Déjà fidèle des fantassins du roi d’Aragon au XIIIe siècle, volontiers joueuse, on la trouve aussi aux pieds des rugbymen pyrénéens au XIXe siècle. L’espadrille séduira ensuite tour à tour Picasso (inconditionnel de ses tuilières rayées) et Dali (jamais sans ses catalanes à lacets). De nos jours, seuls quelques passionnés comme Don Quichosse et Prodiso à Mauléon, capitale de l’espadrille made in France, continuent à la fabriquer dans les règles de l’art : épaisse semelle en corde tressée, toile de qualité et véritable cousu main, gages de longévité et de solidité.
www.espadrilles-mauleon.fr  Entre 10 et 30 € la paire.

La ceinture cloutée
Si les uns se jettent sur les macarons basques de la maison Adam, d’autres repartent immanquablement avec la ceinture cloutée de la maison Laffargue, inspirée des ornements des colliers de bœufs. Véritable institution luzienne, la maison perpétue ce savoir-faire depuis 1890. Les clous maillechort, 100% français, sont rivés un à un à la main et le cuir provient de deux tanneries françaises implantées à Angers et à Mazamet. Un savoir-faire qui lui vaut d’être classée Entreprise du Patrimoine Vivant depuis 2007.
www.maisonlaffargue.fr À partir de 140 €. Ceinture Laffargue de Saint-Jean-de-Luz.

Si vous avez aimé, partager
Article par François-Jean Daehn
Dans la même
rubrique


MANOIRS DE TOURGEVILLE, Deauville

lire

Rêve de Voyage

lire

L’HERMITAGE, La baule

lire

LA ROCHEVILAINE, Morbihan

lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


Commander Monsieur #128

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version papier, numérique ou les deux



Commander Montres #110

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique