jouets > Moteurs
écrit le 3 juillet 2019
modifié le 11 juillet 2019

Rallye Pékin-Paris : venez accueillir les héros de cette course mythique à l'arrivée

La 7e édition du Rallye Pékin-Paris a été clôturée le 7 juillet dernier Place Vendôme, où les héros de ce raid de véhicules anciens, considéré comme le plus long du monde, ont été accueillis.

Photographie Gerard Brown ©


Photographie Gerard Brown ©

Il a fallu des mois, voir des années de préparation aux coureurs de cette majestueuse course, afin de parvenir à relever le défi : traverser d’immenses continents aux paysages magnifiques, et parcourir les 13 680 km qui séparent Pékin de Paris durant 36 jours.

Ils savaient que ce voyage ne serait pas de tout repos ; que de nombreux aléas mettraient des bâtons dans leurs roues, et que la force physique serait aussi importante que la force mentale. Mais ils l’ont fait. 14 pays plus tard, voilà les 120 équipages qui arrivent à bord de leur Bentley Super Sport, Sunbeam Alpine 1954, Morris Minor 1959 ou encore de leur Dodge Roadster 1933.

Benoît Adelus et Pierre Elizab, nos favoris, aux volant de la Morgan Tourer de 1969 aux couleurs de Monsieur, se sont finalement positionnés à la 28ème place sur les 120 voitures participantes.

RÉSULTATS ET NOMS DES GAGNANTS

Classic category :

  • Gerry crown et Matt Bryson (112) – Leyland P76
  • David et Susan Danglard (92) – Porsche 911
  • Chris et Tjerk Bury (85) – Datsun 204Z

Vintage category :

  • Graham et Marina Goodwin (12) – Bentley Super Sports
  • Artur Lukasiewicz et Bill Cleyndert (8) – Chrysler CM 6
  • Keith et Norah Ashworth (17) – Bentley 4 ½ Le Mans

Plus d’informations sur les participants, les résultats jour après jour et les podiums finaux juste ici

LES PHOTOS DE L’ARRIVÉE


Où ?

Clôture du Rallye Pékin-Paris
Arrivée le 7 juillet 2019 à 14h
Place Vendôme, Paris Ier

Si vous avez aimé, partager
Article par La Rédaction
Dans la même
rubrique


Quand art et automobile s’unissent contre le cancer lire
Rétromobile 2018 : arrêt aux stands lire
Chantilly Arts & Élégance Richard Mille 2019 lire
Essai moto : la Ducati Diavel, la muscle bike lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #137



Commander Montres #116

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique