écrit le 11 septembre 2017
modifié le 25 octobre 2017

Petit lexique de la génération « Y »

ASKIP : Contraction d’« à ce qu’il paraît ». Le dispute à « Tankaf » (tant qu’à faire) et « Padsouss » (pas de soucis).

BINGE WATCHING : Boulimie de visionnage, en général d’une série télévisée et sur un écran d’ordinateur.

CHILLER : De l’anglais chill (se détendre). Signifie se la couler douce, prendre du bon temps.

FOLLOWERS : De l’anglais follow (suivre). Désigne les abonnés d’une personne ou d’une marque sur les réseaux sociaux. Sans surprise, les héros des millennials sont les plus suivis, tels Katy Perry et ses 100 millions de Twittos, Selena Gomez et sa suite de 122 millions d’Instagrammeurs ou Justin Bieber, liké par 79 millions d’adeptes de Facebook.

GHOSTING : La rupture 2.0. Plutôt que de convoquer une explication en bonne et due forme, le ghost (fantôme) disparaît sans crier gare de la vie du largué, ne répondant plus à ses textos ni à ses appels.

IT-GIRL : Comme Kate Moss dans les années 1990, elle attire l’attention médiatique. La it-girl Y s’expose quant à elle sur les réseaux sociaux, à l’image des mannequinsKendall Jenner, Bella Hadid et Cara Delevingne.

OSEF : « On s’en fout ». Compris ?

PASSER CRÈME : Signifie que quelque chose s’est déroulé sans problème, comme dans du beurre, pour filer la métaphore laitière.

STALKER : Action d’espionner frénétiquement une personne sur les réseaux sociaux et Google.

TINDER : La boum des millennials (ou leur Meetic). Cette application de rencontres permet de faire défiler des profils selon des critères d’âge et de géolocalisation. Quand les protagonistes se plaisent et « matchent », ils peuvent alors discuter. Et plus si affinités.

WTF : Acronyme de « What the fuck », qui pourrait être traduit par « mais c’est quoi ce bazar !? ».

YOLO : Acronyme de « You only live once » (on ne vit qu’une fois). Le « carpe diem » à la sauce Y.

Z. TREMBLE, Y : Z est arrivé ! Cette génération englobe les jeunes nés depuis la fin des années 1990, plus connectés encore que leurs aînés, ayant grandi avec la crise économique et la multiplication des attentats, érigeant le plaisir en moteur absolu de leurs actions.

Si vous avez aimé, partager
Article par Romane Sinibaldi
Dans la même
rubrique


Opération : dressing de rêve

lire

Qu’est-ce qu’un gentleman ?

lire

Au secours : les mites, notre pire ennemie

lire

La chemise sur-mesure

lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


Commander Monsieur #128

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version papier, numérique ou les deux



Commander Montres #110

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique