Style > Sur-mesure
écrit le 10 juillet 2018
modifié le 14 août 2018

Pinel & Pinel fête ses 15 ans

Le malletier défend le made in Paris et le luxe décalé. Pour son anniversaire, il ouvre un flagship dans la capitale et un point de vente à Hong Kong. Un nouveau virage.

Pinel & Pinel ne font qu’un. Encore un exemple du décalage du fondateur.


Pinel & Pinel ne font qu’un. Encore un exemple du décalage du fondateur.

«Dans une malle, il y a un côté très égoïste, explique Fred Pinel, le fondateur de la maison. On y met “ses” choses et on ne les partage pas ou alors qu’avec les intimes ». C’est ainsi qu’il a « emballé » dans la malle Arcade, ses jeux favoris des années 80 (Pacman, Space invaders, etc.) et dans la malle Bonzaï, une poétique petite forêt – « J’avais besoin de sentir les feuilles mouillées », confie ce citadin de 49 ans. Il est en train de créer une malle pour mettre une petite moto vintage datant des années 60.

Fred Pinel est un grand enfant. Il parle avec ses émotions et travaille avec le coeur. Depuis 15 ans, il réinvente l’esprit nomade en imaginant des « malles intelligentes » pour des clients qui n’ont pas envie d’être comme tout le monde.Vous l’aurez compris, la spécialité de la maison est de prendre des chemins de traverse. Sa révélation, il l’a eue peu avant 2004, dans le grenier de ses grands-parents en région parisienne où il trouva une vieille malle. Il réalise qu’il tient là « la haute couture de la maroquinerie ».

En 2004, Fred Pinel conçoit une malle à cigares. C’est le début de ses « malles intelligentes ». À droite, l’Arcade Trunk, une borne de jeu et station d’écoute. Ci-dessous, le Mini Malle, une minaudière.

Une fois transformée avec la complicité d’un meilleur ouvrier de France, la valise devient un écrin à cigares, domaine dans lequel il travaille alors. Cela faisait 150 ans qu’aucune marque de malle n’était née en France. Avec le rétrécissement du temps de voyage et l’apparition des valises en plastique, rien de plus logique. Qu’à cela ne tienne. Habitué des brocantes, Fred sait à quel point l’objet fascine. Et c’est à ces irréductibles, hédonistes passionnés de beau et d’histoires, qu’il va s’adresser. Mais d’une façon décalée – toujours – en créant quelque chose « d’inapproprié ».

Une malle salon de musique

Une malle  prévue à un autre usage que le sien ; une malle « fonctionnelle » qui investit notre quotidien autrement qu’en portant notre garde-robe ou nos affaires de toilette. C’est ainsi que sont nées une Bike Trunk pour vélo pliable Brompton, une malle Pique-nique Krug imaginée comme un bar de palace miniature, une malle Visio avec home cinéma intégré, une malle bureau I-Trunk conçue avec la technologie Apple, une malle salon de musique nomade Soprano pour Bang & Olufsen, une DJ Trunk… Et même une malle dressing pour bébé.

Culture pop

Nourri à l’esprit d’Andy Warhol et Keith Haring, Fred insuffle à ses créations toute sa culture pop. Loin des malles traditionnelles, les siennes affichent des couleurs vibrantes, des détails « cool » démontrant que le luxe sait aussi être fun et ludique. Un souffle nouveau qui n’enlève rien à la façon artisanale de concevoir. Tout est fait à Paris, dans la « Factory » rue d’Avron, un atelier de 1 400 m2 aux allures de bateau – anciennement celui de Galliano réalisé par Wilmotte. «De la piqueuse au menuisier, plus de 11 corps de métier interviennent sur une création, il faut jusqu’à 1 300 heures de travail », explique le capitaine Pinel, fier de la trentaine d’artisans qui travaillent à son bord.

Parquet de Versailles et mur végétal

Cette année, pour ses 15 ans, la maison amorce un nouveau tournant avec le lancement d’un site marchand et l’ouverture, à deux pas de l’ancienne adresse de la rue  Royale, d’un flag ship de 160 m2. Parquet de Versailles, chêne des marais noir, mur végétal, rien n’a été laissé au hasard pour sublimer les collections de maroquinerie et les divines malles. À Hong Kong, c’est dans le prestigieux centre commercial The Landmark que la marque vient aussi d’ouvrir un espace. Un tempo désormais donné entre ces deux adresses, en stéréo


Pinel & Pinel, 34, rue Boissy d’Anglas, paris VIII. www.pineletpinel.com

Si vous avez aimé, partager
Article par Hélène Claudel
Dans la même
rubrique


Parler comme un bottier lire
Tuffery : la plus ancienne maison de jeans française lire
Hermès et le développement durable lire
Shopping : Quel maillot de bain cet été ? lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #133



Commander Montres #113

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique