Monsieur #148 (version digitale) Montres Magazine #123 (version digitale) Écharpe garza en laine marron à fleurs Coton de soie vert carré de poche Cravate rayée en coton de soie verte Cravate en linge de soie beige Monsieur #147 (version digitale) JAEGER-LECOULTRE : REVERSO Machine à café Nespresso Essenza cuir orange a-20-05571 – PINEL et PINEL Boutons de manchette Samuel Gassmann

Les Montres au cinéma, Le temps du 7e Art

35,00

L’élégance réside dans le détail, une touche subtile qui change tout. Les montres au cinéma incarnent bien plus qu’un accessoire, même iconique. Si elles permettent de rehausser un costume, elles sont surtout symboliques, soulignent un statut ou se font passeuses d’histoires. Maîtresses du temps, elles sont souvent d’une importance cruciale pour le héros. Lignes de vie ou armes de dernier recours en pleine action, elle contribuent au revirement sans lequel le monde serait perdu.

Certains rôles sont indissociables de leurs montres : impossible d’imaginer James Bond sans ses mythiques Rolex Submariner ou Omega Seamaster au poignet, Steve McQueen sans sa Tag Heuer ou Ryan Gosling dans Drive sans sa Calatrava.

Parfois, les montres deviennent même des actrices à part entière, telle que « the Gold Watch » dans la scène culte de Pulp Fiction, l’IWC portée par Sophie Marceau dans Anthony Zimmer, ou l’historique Omega, réellement portée sur la Lune par Neil Armstrong et qui apparaît dans First Man : Le premier homme sur la Lune, de Damien Chazelle.

Dans cet ouvrage, les montres sont le guide inattendu pour une visite de l’histoire du 7e Art qui réserve bien des surprises. Discrète ou cultissimes, ces montres sont l’objet d’une fascination qui dépasse les genres et les générations.


Auteur : Frédéric Liévain

Format : 23cm x 28cm

Pages : 160 pages (250 illustrations)

Parution : 28 novembre 2019

Éditions : Cherche Midi

livraison Livraison sous 7-10 jours ouvrés
Top


le nouveau numéro est arrivé



Commander

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique