Conseils > Comment bien s’habiller
écrit le 10 octobre 2018
modifié le 24 octobre 2018

Quelle coupe de jean : mode d’emploi

Le port du jean obéit à des règles strictes. Tout est dans la coupe. Levi’s, Lee, Edwin, Kaporal… Quelle que soit la marque, il existe 6 grandes familles. Ce mini lexique pour y voir plus clair.

Illustration Thu-Huyen Hoang


Illustration Thu-Huyen Hoang

STRAIGHT (ou coupe droite)

Plus facile à porter, cette coupe est en passe de détrôner le slim. Ici, le jean ne va pas se resserrer en bas. La coupe est droite sur l’ensemble des jambes. S’il se porte « cassé » au dessus de la chaussure, la tendance, surtout en Italie, est de le porter beaucoup plus court, en le retrousant ou en le raccourcissant jusqu’à 10 cm au dessus de la cheville (pas plus !). Il existe une variante de cette coupe, la Straight Regular. Encore plus droite que sa grande soeur, avec des hanches un peu plus décollées, c’est une coupe « confort », plus sage.

SLIM (ou coupe étroite)

C’est le nouveau classique du marché, répondant à une tendance qui dure depuis plus de dix ans. La toile doit comporter de l’élasthanne – d’où son surnom de stretch – afin d’épouser parfaitement les formes. Sa particularité consiste à marquer les hanches, mouler les cuisses et s’étroitiser au niveau des chevilles.

SKINNY (ou coupe extra serrée)

On pourrait la comparer à un legging. C’est une coupe adaptée aux hommes dotés d’une morphologie très fine et qui prisent un certain esprit « rock ». Les hanches sont étroites, la fourche* est courte et le corps va se trouver moulé à l’extrême. Afin de pouvoir enfiler ce jean sans trop de difficultés, vous l’aurez compris, la toile comporte encore plus d’élasthanne que dans celle destinée à la coupe Slim. Attention, elle ne pardonne pas.

TAPERED (ou coupe fuselée)

On l’appelle la coupe « carotte » ! Pourquoi ? Tout simplement parce que chaque jambe ressemble au dessin d’une carotte. Cette coupe phare démarre ample au niveau du bassin et va se fuseler pour aller jusqu’à se rétrécir vers le bas. Son avantage ? Elle peut convenir à des hommes aux morphologies sportives (avec des cuisses plus musclées) soucieux de présenter une silhouette fuselée, tout en restant confortable. Mais aussi pour des Straight Slim Skinny Tapered Boot cut hommes aux cuisses plus fines qui veulent une « dégaine contemporaine ». Ce type de coupe, composé d’une fourche plus courte, se porte bas sur les hanches.

BOOT CUT (ou coupe évasée)

Pourquoi ce nom ? Cela remonterait au temps des cowboys qui coupaient sur le côté le bas de leur jean pour libérer de l’espace pour leurs bottes. C’est la coupe la moins tendance actuellement. Ajustée au niveau du bassin, droite au niveau des cuisses, légèrement resserrée au niveau des genoux, elle va s’évaser progressivement du haut des mollets jusqu’aux chevilles. Une variante exagérée de cette coupe serait le fameux « patte d’éph’ » ou Flare en anglais.


* La fourche avant d’un jean est la mesure qui part du bouton de la ceinture et descend verticalement au point d’arrêt de l’entrejambe appelé aussi crotch point.

Merci à Guillaume Ruby, spécialiste « ès jeans » directeur de marque chez Kaporal.

Si vous avez aimé, partager
Article par Caroline Knuckey
Dans la même
rubrique


Qu’est-ce qu’un gentleman ? lire
S’habiller quand on est trop… lire
8 Questions de style fondamentales lire
LA FLEUR À LA BOUTONNIÈRE lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #134



Commander Montres #114

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique