Conseils > Comment bien s’habiller
écrit le 19 décembre 2019
modifié le 14 février 2020

Questions de style en hiver : Chapitre 10

Les réponses aux questions que vous vous posez en matière d'élégance. Un retour sur les règles de base pour pouvoir mieux les contourner.

©Brett Lloyd, Collection homme, Dior


©Brett Lloyd, Collection homme, Dior

COMMENT S’HABILLER LE 31 ?

Puisque l’occasion de fêter la nouvelle année est unique, profitez-en pour sortir le grand jeu… en respectant le dress code de circonstance. Pour une ambiance « tenue de soirée obligatoire », rien de mieux qu’un beau smoking, bleu nuit, encore plus chic que le noir (Dior Homme).

À associer à une chemise à col cassé ou, pour les plus conventionnels, à col classique, des boutons cachés et des poignets mousquetaires, un noeud pap’ ou une cravate en soie noirs et, une fois n’est pas co(s)tume, des richelieus noirs. Ultime détail ? Le porter uniquement avec une montre plate et épurée, à l’instar de la Piaget Altiplano ou d’une Calatrava Patek Phillippe.


QUELLES PIÈCES ASSOCIER À UN PANTALON EN FLANELLE ?

On ne le répètera jamais assez : un pantalon flanelle gris clair ou bleu marine, droit sans pinces ou cargo, fait partie des pièces maîtresses du vestiaire masculin. Son look, tant formel que casual, autorise les combinaisons aussi bien classiques, blazer ou veste Harris Tweed avec une chemise bleu clair et une cravate en tricot, que décalées.

Le combo constitué d’un pull shetland (Howlin’) et d’une chemise en chambray (Sirecci ou Zampa di Gallina) sous une veste en jean ou militaire M-65 (Cadot, Alpha Industries) fonctionne à merveille.


©Woolrich

RINGARD LA DOUDOUNE AVEC UN COSTUME ?

C’est une excellente idée… si vous pensez préalablement à retirer les manches ! Avec, vous aurez l’air d’un bonhomme Michelin.

En version allégée (Hackett ou Massimo Dutti), elle apportera une grande légèreté de mouvement et un style inimitable, digne des virées en Vespa de Gregory Peck et Audrey Hepburn dans Vacances romaines.

En revanche, par temps de grand froid, troquez la doudoune sans manches contre une parka en duvet de canard et capuche à fourrure véritable de Pyrenex (modèle Annecy) ou Woolrich (Arctic Parka). Une vraie bouillotte !


COMMENT BIEN CHOISIR SA CRAVATE D’HIVER ?

Une cravate en soie n’est pas (forcément) un pléonasme… surtout en hiver. Jouez la subtilité en préférant des matières lourdes et chaudes, en harmonie avec votre tenue, telles que la laine, la flanelle, le tricot ou, luxe ultime, le cachemire (voir sur La Boutique de Monsieur.fr) qui permet des noeuds assez imposants seyant parfaitement aux cols ouverts, italien ou cutaway.

Les modèles de Cinabre, marque française préférée d’Emmanuel Macron, sont particulièrement réussis. Question motifs (à chevrons, tweed à carreaux, prince de galles ou tartan), n’hésitez pas à faire des rappels sur vos pièces fortes, veste ou manteau.


QUE PENSER DU PULL COL CHEMINÉE ?

Pas grand-chose, si ce n’est ce sentiment de (sup)porter une pièce inachevée, une espèce de succédané coincé entre le col roulé et le col rond, deux basiques indétrônables du dressing masculin. De surcroît, la forme hybride du col coupe le cou au mauvais endroit et altère la silhouette générale.

À ne porter vraiment que si vous êtes un inconditionnel d’Apple, en hommage à Steve Jobs qui le portait, tel un uniforme monochrome, en version noire et laine mérinos, dessiné par Issey Miyake en personne. Ce dernier avoua l’avoir choisi par confort et pour des raisons pratiques, mais ce génie n’était pas un modèle d’élégance…


QUELLE SEMELLE DE CHAUSSURES CHOISIR POUR AFFRONTER L’HIVER ?

Rangez vos loafers ou richelieus en cousu blake, raffinés mais fragiles, et sortez vos derbies « triple semelle », en cousu norvégien (Heschung) ou, sans hésitation, nantis d’une semelle gomme, réputée robuste et protectrice contre le froid et l’humidité, à l’instar de Vibram, tirant son nom du fondateur Vitale Bramani.

Et, comme tout calcéophile qui se respecte, vous ne prendrez aucun risque avec une semelle crêpe (le fameux « Hi-Top » de Sanders ou les dernières brogues marron veau velours de Aubercy au confort incomparable). À porter par grand froid mais pas sous la pluie car la crêpe glisse.

 

©Heschung


Retrouver le service de conseil en style de Patrice Brandmeyer ici.

Si vous avez aimé, partager
Article par Patrice Brandmeyer
Dans la même
rubrique


Questions de style : Chapitre 9 lire
Questions de style été 2019 : Chapitre 8 lire
Le Barber Pole : les origines de l’enseigne du barbier lire
La barbe, quelle histoire ! lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #140



Commander Montres #118

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique