écrit le 9 janvier 2020
modifié le 10 janvier 2020

La Légion d’honneur pour Richard Mille

Un ruban rouge orne désormais la boutonnière de l’un des Français les plus célèbres de l’horlogerie contemporaine : Richard Mille a été fait chevalier de la Légion d’honneur lors de la promotion du 1er janvier. Une belle marque de reconnaissance pour cet entrepreneur passionné.

©Renaud Corlouer


©Renaud Corlouer

En 19 ans, il a su imposer sa marque dans le monde de l’horlogerie en étant toujours plus innovant. Aujourd’hui, c’est une des plus prisées au monde (et des plus chères aussi), plébiscitée par de nombreuses stars. Sa success story lui a valu d’être nommé chevalier de la légion d’honneur en ce début 2020. Retour sur le parcours exemplaire de cet homme passionné de belle mécanique.

Né en février 1951 à Draguignan, Richard Mille a étudié le marketing à Besançon, creuset de l’horlogerie française. D’abord responsable des exportions pour Finhor, une société horlogère de Villers-le-Lac, il devient, à partir de 1974, directeur commercial export de Matra Yema avant de prendre ses quartiers place Vendôme chez le joaillier Mauboussin. Nous sommes en 1992.

Embauché comme responsable de la division horlogère, il en deviendra rapidement le président directeur général et actionnaire. Après une première montre créée pour Le Mans Classic, course organisée par son ami d’enfance Patrick Peter – avec lequel il est toujours engagé pour des rendez-vous automobiles de premier plan (Le Mans Classic, le concours Chantilly Art & Elégance ou le confidentiel Rallye des Légendes) –, il fonde en 2001 sa propre marque horlogère, Richard Mille, avec le concours de son ami Dominique Guenat, propriétaire des Montres Valgine, et le soutien de l’avocat Lucien Tissot et de Laurent Picciotto, créateur de Chronopassion. Ses leitmotiv : l’audace et les défis techniques.

Une collaboration se noue avec la manufacture d’horlogerie Suisse Renaud & Papi. Les succès s’enchaînent et les fans de ses montres innovantes se multiplient. De nombreuses stars qui portent ses « machines de courses » au poignet deviennent des amis de la marque, tels, entre autres, Rafael Nadal, Sylvester Stallone, John Malkovich ou Pharrell Williams.

Richard Mille est désormais mondialement connu avec un chiffre d’affaires supérieur à 300 millions de francs suisses. Collectionneur d’automobiles et pilote amateur, il est aussi à la tête des parfums Henry Jacques et des Editions du Cercle d’Art, fondées par Pablo Picasso. La marque qui s’investit dans les domaines du tennis, de la formule 1 ou encore du polo, a aussi noué des partenariats divers, notamment avec McLaren ou Airbus, mais aussi avec la foire d’art internationale Frieze ou le Palais de Tokyo à Paris. Le coeur est ardent et les passions multiples.

Si vous avez aimé, partager
Article par Frédéric Brun
Dans la même
rubrique


La Lavande lire
La Maison Blanche lire
Toute l’actualité horlogère de la semaine au bout du clic lire
Une galette des rois avec une Patek Philippe en guise de fève ! lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #145 (version digitale)



Commander Montres #121 Automne 2020 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique