Conseils > Comment bien s’habiller
écrit le 1 juillet 2020
modifié le 1 juillet 2020

Le rose : La couleur qui fait mâle ?

 

©Wikipedia


©Wikipedia

Histoire

Cette couleur, née au Moyen Âge, n’a pas toujours été celle des femmes. Il suffit de voir le portrait d’Henri IV en dieu de la guerre réalisé par Jacob Bunel en 1606 (photo) pour s’en convaincre. C’est surtout à partir du XXe siècle que le rose va se « genrer ». Dans les années 50, encore sous l’impulsion des théories sur la sexualité infantile de Freud, il faut différencier, dès la naissance, les filles des garçons pour éviter toutes déviances. Puis arrivent Brigitte Bardot et sa robe vichy, Barbie… et le rose est définitivement cantonné aux femmes. Dans les années 60, il devient contestataire, porté autant par les Stones que par les preppies. Aujourd’hui, il y a une réappropriation masculine de cette couleur, sans doute parce que les genres stéréotypés s’estompent.

Caractéristiques

Le rose est parfait en été sur un pantalon ou une chemise en lin. S’il donne bonne mine aux mats, c’est tout l’inverse chez les peaux pâles. On évite le total look au risque de passer pour une dragée de baptème. On s’orientera vers des pastel, des vieux roses et des roses indiens (en été uniquement).

Inconditionnels

Henri IV, Brad Pitt, Stéphane Ashpool, Wes Anderson.

Si vous avez aimé, partager
Article par La Rédaction
Dans la même
rubrique


Le look de Steve McQueen décortiqué par Patrice Brandmeyer lire
Le style, ça s’apprend lire
Icône : La chemise hawaïenne lire
Le blouson Good Life : Authentique lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #145



Commander Montres #121 Automne 2020

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique