savoir-vivre > Society
écrit le 16 septembre 2020
modifié le 17 septembre 2020

La Rose de Monsieur

Une rose à son nom, un rêve qu’Arnaud Delbard a réalisé pour le centenaire de Monsieur en dédiant sa plus belle création 2020 à notre magazine.

C'est au cœur de l'Auvergne, à Malicorne, berceau de la famille Delbard, qu'est née la Rose Monsieur.


C'est au cœur de l'Auvergne, à Malicorne, berceau de la famille Delbard, qu'est née la Rose Monsieur.

Créer une rose, c’est un processus long, semé d’embûches, même pour un créateur aussi renommé que Delbard. « En moyenne, il faut 7 ans pour y parvenir », confie Arnaud Delbard, petit-fils du fondateur. Le légendaire Georges Delbard dont le traité d’horticulture est toujours considéré comme la bible des jardiniers du monde entier, 70 ans après sa publication. Pour la Rose Monsieur, les défis étaient nombreux car Arnaud voulait une rose parfaite, rouge charnue, résistante, remontante (fleurissant plusieurs fois dans la saison) et, grande première, une rose écarlate parfumée. C’est sur les terres familiales de Malicorne qu’elle s’est éclose et qu’enfin, au début de l’été, elle a reçu l’approbation finale qui lui permettra de rentrer au catalogue Delbard cet automne.

Arnaud Delbard, digne successeur de son père et de son grand-père, est aujourd’hui à la tête des pépinières qui portent son nom.

Son baptême officiel se déroulera en ouverture des Journées des Plantes de Chantilly, le samedi 10 octobre en présence des parrains : Alexandre Cornot, président des Champagnes Brimoncourt, Jean Guyon, vigneron en Bordelais et passionné de jardins et Vincent Darré, styliste et architecte d’intérieur, dandy et esthète mondialement reconnu, à la tête de la maison Darré depuis les années 2000.               

Les Journées des Plantes de Chantilly, du 9 au 11 octobre 2020, au Château de Chantilly.

Si vous avez aimé, partager
Article par François-Jean Daehn
Dans la même
rubrique


La folie « Supreme » lire
La saga de la rentrée lire
Tous fous de toutous lire
Ken Follett remonte le temps lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #145



Commander Montres #121 Automne 2020

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique