écrit le 28 mai 2017
modifié le 30 novembre 2017

Le Sea Island fera le bonheur des vrais connaisseurs

Désormais protégé par une appellation contrôlée, le Sea Island est considéré comme un des meilleurs cotons au monde. Exigez l’authentique.

Considéré comme le plus beau coton du monde, le Sea Island est aujourd’hui une appellation contrôlée. Un tissu à choisir en priorité chez David & John Anderson selon le maître chemisier Daniel Lévy.

0,006 % de la production mondiale

Originaire des Antilles, le coton Black Seed ou Gossypium Barbadense n’est plus cultivé aujourd’hui qu’à la Jamaïque, à Antigua et à la Barbade, trois îles de l’arc antillais dans la mer des Caraïbes. C’est cette provenance qui lui a donné son nom de “ Sea Island ”. Sa finesse n’a d’égale que sa rareté puisque l’ensemble de la production de Sea Island ne représente que 0,006 % de la production mondiale annuelle de coton. Sur 110 millions de bales, le Sea Island ne représente que 130 bales !

La moitié de cette production vient de la Barbade (70 bales/an) où le groupe textile italien Albini a noué un accord d’exclusivité avec les petits producteurs locaux de la WISICA (West Indian Sea Island Cotton Association) en les encourageant à augmenter encore la qualité des plantations, le soin de la récolte et de la mise en balle. Tissé avec soin en Italie dans les filatures du groupe, il est commercialisé sous la marque David & John Anderson.

Douceur, tenue et “ respirabilité ”

Selon le chemisier Daniel Lévy, c’est l’un des meilleurs choix que l’on puisse faire en sur-mesure, car le Sea Island réunit des qualités de douceur, de tenue et de  “ respirabilité ” assez exceptionnelles doublées d’une résistance dans le temps très supérieure à la moyenne des tissus de chemises. Évidemment, il est un peu plus cher qu’un double retors classique d’autre provenance mais c’est un bon investissement.

Pour le printemps 2017, David & John Anderson viennent d’éditer un très beau coffret rassemblant leur sélection : 100A/2 à 120A/2 en twill, popeline, oxford et même un 170A/2 pour les amateurs de tissus très ns. Compter entre 360 à 380 € sur-mesure. À consulter absolument février-mars 2017 avant tout nouveau projet.

Daniel Lévy, 3, rue du Cirque, Paris VIII. www.daniel-levy-chemise.com

Si vous avez aimé, partager
Article par François-Jean Daehn
Dans la même
rubrique


Les Cifonelli, à la conquête de la planète élégance

lire

Vitale Barberis Canonico : l’étoffe des grands

lire

L’art du pantalon

lire

Hermès : en selle !

lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


Commander Monsieur #128

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version papier, numérique ou les deux



Commander Montres #110

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique