montres > Les horlogers
écrit le 11 septembre 2017
modifié le 12 septembre 2017

Vianney Halter, Le temps et la Terre

Le prix Gaïa 2016 de l’artisanat et de la création récompense Vianney Halter. Une distinction supplémentaire pour cet horloger indépendant qui explore la quatrième dimension.

Depuis qu’Ekaterina Sotnikova a fait découvrir l’horloger indépendant Vianney Halter aux esthètes qui fréquentent sa galerie horlogère, à deux pas des Champs-Elysées, un nouvel espace-temps semble s’être ouvert. Pièce maîtresse des créations actuelles de Vianney Halter, la montre Deep Space Tourbillon a été conçue en 2013 comme un instrument « en quatre dimensions pour des voyageurs interstellaires ».

Un univers
Car Vianney Halter se laisse inspirer par les plus grands maîtres de l’horlogerie mais aussi par la figure de James Tiberius Kirk, le capitaine du vaisseau spacial USS Enterprise dans le feuilleton télévisé Star Trek. Son portrait, ainsi que celui de Mr. Spock, au-dessus de sa table de travail, assume parfaitement ce lien direct à la pop culture contemporaine,en marge des traités d’horlogerie et des récits de Jules Vernes. Car, outre la technique, qu’il possède, à la perfection, le créateur d’origine française aime laisser sa part au rêve. « Pendant près de huit mois, cette montre me hantait. Je la voyais parfaitement. Mais il m’a ensuite fallu un an pour parvenir à la dessiner, et encore un an pour la mettre au point. Les trois axes représentent les trois dimensions que l’humain peut connaître. Largeur, longueur, hauteur. J’y ajoute un repère pour que l’homme puisse fixer son calcul du temps. ». Ainsi est née cette montre dont le tourbillon à trois axes est implanté sous un dôme de verre. Une pièce lauréate du prix de la montre de l’année Passion horlogère, à Paris, en 2013, puis célébrée par le prix de l’innovation du Grand Prix d’Horlogerie de Genève (G.P.H.G.) en 2013, et lauréate du prix du design à Dubai en 2015. Horloger indépendant depuis plus de vingt ans, ce créateur iconoclaste, récompensé par le prix du Meilleur horloger-concepteur au G.PH.G en 2011 aime concevoir des montres atypiques à la manière traditionnelle des maîtres horlogers du passé, tout en utilisant une esthétique singulière, ses propres brevets techniques et des constructions uniques. La qualité de son savoir faire lui a également valu une place, parmi les soixante-quatre acteurs retenus, dans le Livre Blanc de la Fondation de la Haute Horlogerie, visant à préciser les contours du cercle restreint qu’est le périmètre de la Haute Horlogerie Technique et Précieuse. Le voici aujourd’hui célébré par le très convoité Prix Gaïa de l’Artisanat et de la Création.

Le prix Gaïa 2016
Pour les initiés, cela équivaut à un Prix Nobel d’horlogerie. Son nom est désormais gravé à la suite de ceux de ses confrères Jean-Claude Nicolet, François-Paul Journe, Michel Parmigiani, Vincent Calabrese, Philippe Dufour, Derek Pratt, Georges Daniels, Anthony G. Randall, Beat Haldimann, Kari Voutilainen, Andreas Strehler. « Le jury du prix Gaïa souligne l’apport de Vianney Halter au renouvellement des codes esthétiques et techniques de l’horlogerie contemporaine, dans le respect de l’artisanat, mais sans jamais faire de concession au conformisme » a-t-on entendu lors de la cérémonie de remise. éloge de la différence et de l’indépendance.


LE RÊVEUR
Vianney Halter est représenté en France par Ekaterina Sotnikova, fondatrice d’Ekso Watches Gallery.
5, rue Magellan, Paris VIII.
www.eksowatches.com
www.vianney-halter.com

Si vous avez aimé, partager
Article parFrédéric Brun
Dans la même
rubrique


Urban Jürgensen : pour réviser ses classiques lire
Wempe : Au service de la réussite lire
De Bethune, Au firmament de la galaxie lire
Wanted Nautilus lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #138



Commander Montres #116

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique