savoir-vivre > Bon vivant
écrit le 16 mars 2018
modifié le 1 avril 2018

Yannick Alléno : Hublot dans les étoiles

Nouvel ambassadeur Hublot, le chef triplement étoilé a déjà une longue histoire avec la marque… Au Cheval Blanc, il en a ouvert un nouveau chapitre.

Pour Yannick Alléno, qui porte ici une Big Bang MECA-10 Titane, en cuisine « le rapport au temps doit être remis au centre du débat ».


Pour Yannick Alléno, qui porte ici une Big Bang MECA-10 Titane, en cuisine « le rapport au temps doit être remis au centre du débat ».

Sa première Hublot, c’était celle qu’il admirait au poignet de son père. Plus tard quand il le put, il s’offrit une Big Bang, dont l’esthétique disruptive l’avait séduit au poignet de Jean- Claude Biver, client fidèle de ses restaurants – 18 à travers le monde aujourd’hui – et particulièrement du Meurice autrefois ou du Cheval Blanc et de Ledoyen aujourd’hui. C’est au Cheval Blanc d’ailleurs que lui a été officiellement remise la Big Bang Black Magic lors d’une sympathique réception organisée par Philippe Tardivel, directeur marketing de la manufacture, le directeur d’Hublot France Benoît Lecigne et l’équipe du Cheval Blanc.

Big Bang UNICO GMT Titane

À tout juste 50 ans, le chef qui est un des plus brillants français incarne cette nouvelle génération de grands cuisiniers qui sont aussi, de brillants hommes d’affaires, côtoient les stars parfois intimement et pourraient faire des carrières de mannequin. Yannick Alléno est aussi un passionné d’art, collectionneur et même mécène, puisqu’il a offert au Pavillon Ledoyen une gigantesque toile d’Olivier Masmonteil qui recouvre les plafonds de l’escalier d’honneur du restaurant. Il est d’ailleurs marié à la sculpteur Laurence Bonnel depuis 2015.

Premier baptême du feu pour la Big Bang Black Magic de Yannick Alléno accompagné de Philippe Tardivel lors du dressage d’un dessert concocté pour la soirée.

Bien que droitier, le chef porte ses montres à droite car « il en ressent l’énergie ». De l’énergie, il en faut beaucoup pour conquérir les étoiles aujourd’hui. Autre symbole, Alléno travaille beaucoup sur le temps, en cuisine, de cuisson bien sûr mais aussi de fermentation. « Le rapport au temps doit être remis au cœur du débat », dit-il. Un bon sujet de conversation avec Jean-Claude Biver. Pour Ricardo Guadalupe, C.E.O. de Hublot, dont les équipes ont réussi à réaliser des cadrans en cuir ou en tissu, le chef a un défi, réaliser un cadran avec une lame de truffe… « Ce qu’il y a de plus beau ». Attention, chez Hublot on ne recule devant aucun défi.

Si vous avez aimé, partager
Article par François-Jean Daehn
Dans la même
rubrique


Vins d’été : la révolution rosée lire
Ruinart invite Liu Bolin au Grand Palais lire
Du terrain au terroir lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #134



Commander Montres #114

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique