montres > Air du temps
écrit le 19 décembre 2018
modifié le 18 mars 2019

Zenith roule pour la nouvelle Range Rover Evoque

Elle passe-partout mais elle sait aussi se faire remarquer, tant par son design que par ses performances. Désirable et contemporaine, la nouvelle montre Defy Classic, élaborée par la manufacture horlogère suisse Zenith au titre de son partenariat inspiré avec Range Rover, a été dévoilée en même temps que la nouvelle Evoque.

Les grincheux qui considèrent parfois les collaborations entre maisons horlogères et constructeurs automobiles comme une opération marketing en seront pour leurs frais. Pas d’écussons ni de logos Land Rover sur cette nouvelle Zenith, présentée conjointement avec le lancement mondial de la nouvelle Range Rover Evoque, mais une incorporation judicieuse des éléments structurants et techniques de la nouvelle version du véhicule de loisir anglais.

Au point que l’on doit parler d’un véritable co-développement conjoint par des équipes de conception et d’ingénierie technique travaillant en étroite collaboration, comme l’a souligné Gerry McGovern, responsable du design pour Land Rover : « La nouvelle Zenith Defy Classic Range Rover représente un changement radical dans la conception collaborative d’une montre. »

Un squelette très technique

La montre se distingue immédiatement par son cadran magnifiquement travaillé et squelettisé, reprenant le dessin des jantes en alliage du nouveau Evoque, figurant les cinq branches de l’étoile du logo de Zenith.

Complexe, ce cadran original, est intéressant à plus d’un titre et étonne par sa parfaite lisibilité tout en s’ouvrant sur le mouvement, notamment grâce aux index. Rhodiés et facettés, ils sont luminescents. Les aiguilles teintées, de couleur Arctic Petrol, un bleu turquoise lumineux qui est présent, par petites touches, sur le volant et les sièges de l’Evoque.

Une sellerie de cuir dont l’effet matelassé, avec un motif diamants, se retrouve sur le bracelet en caoutchouc noir. Cette montre, en édition limitée de 200 pièces, est équipée du nouveau mouvement mécanique à remontage automatique Elite 670 SK, également squelettisé, offrant 48 heures de réserve de marche.

Troisième collaboration

Cette montre est la troisième collaboration entre les deux maisons dont les destins sont croisés. Pour les deux marques, 1969 fut une année décisive. Zenith dévoile son célèbre chronographe El Primero. La même année, le constructeur britannique Land Rover lève le voile sur le prototype de l’un des tous premiers véhicules tout-terrain de luxe : la Range Rover. Même esprit pionnier, même capacité à explorer de nouveaux horizons : ces deux créations originales entrent dans la légende.

Un demi-siècle plus tard, les deux marques sont liées par un partenariat inspiré et durable. La première étape avait été, en 2016, le chronographe El Primero Range Rover, présenté dans un boîtier noir mat de 42 mm de diamètre en aluminium, comme le châssis de la Range Rover. En 2017, cette collaboration a donné naissance à la Chronomaster El Primero Range Rover Velar, en référence au nom de la nouvelle gamme de véhicules.

« Si Zenith était une voiture, elle serait sans aucun doute une Range Rover » souligne Julien Tornare, CEO de Zenith, avant de poursuivre : « Les deux sont reconnus comme des icônes dans leurs domaines respectifs. Defy et Range Rover sont des marques luxueuses et recherchées, pionnières dans leur secteur, des objets avec lesquels il existe un lien émotionnel immédiat. Tous deux s’inspirent du passé, tout en regardant résolument vers l’avenir. »

Pour Range Rover, l’avenir immédiat c’est bien sûr cette nouvelle Evoque. Introduite il y a 7 ans, la Range Rover Evoque est devenu l’un des véhicules urbain et de loisir les plus désiré, grâce à une lecture moderne du sujet prenant en compte l’évolution des comportements et des habitudes des utilisateurs de véhicules de loisirs, appréciant en ville le confort en hauteur d’un SUV sportif et la possibilité d’une escapade à la campagne avec un véhicule familial.

Le succès ne se dément pas, d’ailleurs. Steven De Ploey, président de Jaguar Land Rover France, souligne volontiers que « la philosophie moderniste du design aboutie à une silhouette audacieuse et affirmée du Range Rover Evoque reconnaissable entre toutes. Nous sommes fiers de constater l’engouement qui perdure pour ce véhicule phare de notre marque qui plaît à notre clientèle. »

Plus rigide et avec des capacités de franchissement accrues, l’Evoque intègre de nouvelles suspensions

Les puristes seront heureux de découvrir les sérieuses améliorations apportées par Land Rover au train roulant de la nouvelle Range Rover Evoque. Grâce à des suspensions novatrices et à une rigidité renforcée, elle renforce ses capacités de franchissement. Mais « Tout-terrain » signifie aussi désormais se mouvoir avec aisance dans le paysage urbain.

Pour cela, le conducteur a la possibilité de déconnecter la transmission intégrale pour passer à deux roues motrices, améliorant ainsi non seulement la tenue de route mais aussi la consommation. L’importance de la réserve de marche, bien connue des horlogers de Zenith, y trouve son légitime écho.


FICHE TECHNIQUE

Zenith Defy Classic Range Rover Edition Spéciale

Référence : 95.9001.670/77.R791

Boîtier : Titane brossé. Diamètre : 41mm. Ouverture diamètre : 32.5mm. Épaisseur : 10.75mm. Verre saphir bombé traité antireflet sur ses deux faces. Fond : Verre saphir transparent. Étanchéité : 10 ATM

Cadran : Squelettisé avec spécial « Jante Range Rover » Index des heures : Rhodiés, facettés et recouverts de SuperLuminova SLN C1. Aiguilles : Rhodiées, facettées et recouvertes de SuperLuminova SLN C1 Mouvement : Elite 670 SK, Automatique, calibre : 11 ½ (diamètre : 25.60mm), 27 rubis, 187 composants, 3, 88mm d’épaisseur. Fréquence : 28800 alt/h (4 Hz). Réserve de marche : 48 heures min.

Finition : masse oscillante spéciale avec finitions satinées brossées. Fonctions : heures et minutes au centre, aiguille de seconde centrale, indication de la date à 6 heures Bracelet spécial en caoutchouc noir et boucle déployante en titane.

Edition limitée : 200 pièces.

 

Si vous avez aimé, partager
Article parFrédéric Brun
Dans la même
rubrique


Yannick Alléno : Hublot dans les étoiles lire
Première boutique Deejo à Paris : sur place ou à emporter ? lire
Oris joue la différence depuis 80 ans lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #135



Commander Montres #115

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique