écrit le 19 décembre 2019
modifié le 19 décembre 2019

La montre de la semaine : la Briston Clubmaster Iconic HMS Open

Zoom sur la dernière nouveauté Clubmaster Iconic, la gamme phare de la maison horlogère française. Deux mots pour la qualifier : automatique et colorée.

Quoi de neuf ?

Pimpante avec ses nouveaux cadrans colorés (le bleu soleillé est le préféré de Monsieur), la Clubmaster Iconic de Briston est de plus en plus séduisante notamment dans ces versions au boîtier travaillé en acétate de cellulose ; la matière rare qui fait la singularité de la marque française depuis sa création. En prime, côté face, une ouverture placée à 9 heures découvre le balancier du mouvement automatique. Aucun doute non plus côté pile, puisque le fond transparent laisse voir la rotation de la masse oscillante décorée de Côtes de Genève, dans le pur esprit horloger.

Parfaitement imperméables et robustes, les bracelets de type NATO offrent un confort de porter équivalent au plaisir de les changer.

Le plus ?

Plus besoin de se poser la question de la mécanique entraînant la montre Briston. C’est un calibre automatique manufacturé par Seiko qui a été choisi par Brice Jaunet, le fondateur et CEO de la marque. Précision et efficacité sont mises au service d’une montre à la personnalité différente. Voilà qui fait du bien en ces temps d’uniformisation.

La fiche technique

  • Boîtier : de forme coussin « carré-cambré » en acétate de 40×40 mm (ouverture de cadran de 32,15 mm)
  • Cadran : bleu, vert anglais, bordeaux ou gris argenté, finition soleillée. Découpe d’ouverture rendant visible le balancier à 9 heures.
  • Mouvement : automatique NH38A manufacturé par Seiko. 41 heures de réserve de marche.
  • Fonctions : Heures, minutes et secondes au centre
  • Étanchéité : 50 m
  • Bracelet : type NATO
  • Prix public : 390 €
Si vous avez aimé, partager
Frédéric Brun
Dans la même
rubrique


La montre d’aviateur lire
La montre de sport lire
Hublot ou l’art d’être contemporain lire
Toute l’actualité horlogère de la semaine au bout du clic lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #145



Commander Montres #121 Automne 2020

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique