écrit le 14 avril 2020
modifié le 5 mai 2020

Avançons masqués

Tous ceux qui ont voyagé en Asie ou croisé des touristes chinois ou japonais en France le savent, les asiatiques portent souvent des masques pour se protéger lorsqu’ils voyagent. Chez nous, on nous disait que ce n’était pas nécessaire même en période d’épidémie voire même que cela pouvait présenter des inconvénients… Mais tout est en train de changer. Certains maires veulent même le rendre obligatoire.

Masque en popeline de coton avec poche spéciale pour glisser un filtre. Jusqu’au 17 avril, le prix est fixé à 19 € au lieu de 25 €. 


Masque en popeline de coton avec poche spéciale pour glisser un filtre. Jusqu’au 17 avril, le prix est fixé à 19 € au lieu de 25 €. 

Qu’il devienne obligatoire ou pas n’est vraiment pas la question pour tous ceux qui pensent par eux-mêmes et ont un minimum de bon sens. Pour nous déplacer, en métro, en train, en avion, recevoir des clients ou nous réunir, pour visiter une exposition, bref pour « avancer », le masque va devenir juste indispensable. Indispensable pour se protéger et protéger les autres. Pour permettre un retour à la vie sociale et bien sûr professionnelle.

Leader européen de la chemise sur mesure, Emanuel Berg dont les ateliers —200 employés — fabriquent les chemises de nombreuses grandes maisons en private label a conçu deux modèles de masques de protection à partir des belles popelines de coton utilisées pour les chemises. Les popelines en coton qu’il soit ou non antibactérien constituent une barrière mécanique contre les virus selon le corps médical. Barrière d’autant plus efficace qu’elle est renforcée par un filtre remplaçable qui se glisse dans une poche prévue à cet effet. Filtre que l’on peut se procurer en pharmacie ou à défaut, le remplacer par un filtre à café ou même, ne souriez pas, par un morceau de serviette périodique !

Dans un pays dont les dirigeants n’auraient pas anticipé des situations sanitaires graves cela peut se révéler utile d’avoir des solutions alternatives,  non ?

Les masques en tissus sont lavables en machine à 60 ou même 95° et donc réutilisables sur une longue période. Ils ne sont pas homologués pour le personnel médical mais adaptés à la vie de tous les jours.

Nous avons pu en commander chez Emanuel Berg pour vous les réserver. Ce premier lot correspond à des modèles carrés avec des pattes élastiques. Ils sont en popeline bleu ciel ultra classique mais nous vous proposerons bientôt des couleurs et des motifs plus stylés ou amusants car hélas, le masque risque de devenir un élément de style comme le foulard ou la cravate….

Prenez soin de vous, prenez soin des autres : avancez masqués !


Masque disponible, essentiellement en bleu ciel uni (photos ci-dessous non contractuelles), dans La Boutique de Monsieur.fr, en cliquant juste ici

Si vous avez aimé, partager
Article par François-Jean Daehn
Dans la même
rubrique


Aujourd’hui, on assiste à un concert de Renaud Capuçon lire
Avoir une dent… blanche lire
acqua di parma covid19
Acqua di Parma s’engage contre le Covid-19 lire
Les interviews #MonsieurConfiné lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #144



Commander Montres #121 Automne 2020

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique