écrit le 11 août 2017
modifié le 4 juin 2021

Le « siren-suit » : la combinaison de maçon de Churchill

Son histoire
Observant la combinaison des maçons du Kent, la « boiler suit », Winston Churchill demanda à son tailleur Turnbull & Asser de lui en confectionner une à partir d’un tissu de costume en flanelle. Il l’appelait le « Siren Suit » car, pendant la Seconde guerre mondiale, lorsque les sirènes de Londres retentissaient annonçant un bombardement, il pouvait l’enfiler rapidement avant d’aller dans son abri. Il l’assortissait souvent de slippers en velours ou en python. Passionné par la maçonnerie, il l’enfilait aussi lorsqu’il construisait des murs dans sa maison de Chartwell.

Ses caractéristiques
Unie ou à rayures tennis avec deux poches poitrine, elle est dotée d’une ceinture, à la demande de Winston Churchill, qui voulait affiner sa silhouette. Chez Turnbull & Asser, sur Jermyn Street, est encore exposée celle qu’il a faite faire à partir du velours vert d’une smoking jacket. Aujourd’hui, Suit Supply propose une version très réussie et le Prince Jardinier plusieurs modèles en couleur.

Ses inconditionnels
Winston Churchill, Alexander Kraft, Lorenzo Cifonelli, Eggsy Unwin dans Kingsman, Louis Albert de Broglie, Pete Townshend.

Si vous avez aimé, partager
Article parLa rédaction
Dans la même
rubrique


Laurent Ferrier Galet Classic Dual Tourbillon Double Spiral lire
Le bandana revisité : Une grand histoire autour du cou lire
Le costume en gabardine lire
La chemise vichy lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur 151 (version digitale)



Commander Montres 125 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique