écrit le 28 juin 2017
modifié le 6 juillet 2017

Ma cave, mode d’emploi

Si les foires aux vins de septembre semblent être le moment idéal pour commencer à faire sa cave, il faut aussi se faire plaisir avec quelques flacons coups de coeur. Pour vous aider dans votre sélection, voici la nôtre.

La faute à pas de chance, vous n’avez pas une cave voûtée du XIIe siècle avec un sol en terre battue ou un espace uniquement dédié à la conservation des vins ? Pas grave, à condition malgré tout d’éviter d’entasser les cartons sous l’escalier ou de saturer vos placards surchauffés de bouteilles. L’idéal est d’investir dans une petite cave à vin réfrigérée. Il en existe de plusieurs tailles mais celles d’une capacité de 280 bouteilles semblent correspondre à une consommation régulière et modérée en sachant que certaines seront dévouées au vieillissement. La marque Climadiff propose des modèles polyvalents (rafraîchissement et vieillissement) pour 150 bouteilles pour moins de 800 €. Cela dit, quelque soit votre lieu de stockage, il vous faut absolument proscrire les cartons qui fixent l’humidité et l’odeur de moisi. Quant à stocker des bouteilles dans des caisses en bois, sachez que cela revient à les conserver dans une ambiance sèche dommageable donc pour les vins de garde.

Dans un premier temps, une centaine de bouteilles devrait suffire. Vous aurez ensuite tout le loisir de compléter votre cave au gré de vos découvertes, de vos achats et des bonnes affaires que vous dénicherez tout au long de l’année.

Bien qu’au moment de sa constitution, l’investissement initial déterminera la quantité et la gamme des vins, sachez qu’il faut pouvoir disposer d’un budget supérieur à 1 000 € pour commencer. Le but de toute cave est d’avoir une sélection de vins que vous pourrez déguster selon les occasions. On ne boit pas les mêmes vins avec des amis qui débarquent à l’improviste, lors d’un barbecue familial, d’un dîner d’affaire, d’un tête à tête amoureux ou d’un anniversaire de mariage ! Une cave bien pensée doit proposer des vins à boire jeunes (de 1 à 3 ans), des vins à faire vieillir (de 4 à 15 ans et plus) et se doit surtout d’offrir un panachage de couleur, blanc, rouge, rosé, champagne ainsi que du vin doux naturel pour jouer les accords avec le foie gras et les desserts. Si la diversité peut être un fil conducteur, il faut aussi penser à ce que votre cave soit équilibrée et classique mais pas que, car pour vos amis connaisseurs, vos « surprises » seront toujours du meilleur effet !

 

Si vous avez aimé, partager
Article par
Dans la même
rubrique


Ma cave idéale pour 2019 lire
Made in Portugal lire
Le Meurice : un concentré d’histoire de paris lire
Effervescence vintage lire

Avec un habit et une cravate blanche, tout le monde, même un agent de change, peut faire croire qu’il est civilisé

Oscar Wilde
vous aimerez aussi
Top


le nouveau numéro est arrivé

Monsieur #148 (version digitale)



Commander Montres Magazine #123 (version digitale)

abonnez-vous

Découvrez toutes nos offres

acheter le numéro

version numérique